USA : Biden dévoile son plan anti-Covid à 1.900 milliards de dollars

10 %
Le plan anti-Covid de Joe Biden pèse près de 10% du PIB américain.

Pour son investiture, Joe Biden a vu les choses en grand : sa prise de fonctions, en pleine pandémie de la Covid-19 et avec un fort risque de manifestations violentes de la part des pro-Trump, aura de quoi marquer les esprits. Par sa singularité… mais par ce qu’elle va entraîner en termes de lutte contre la Covid-19 dans le pays le plus touché et le plus endeuillé par la maladie.

USA : 416 milliards de dollars pour la vaccination

Avec 23,3 millions de cas de Covid-19 confirmés sur son territoire (sur près de 330 millions d’habitants) et 388.531 décès, les États-Unis sont de loin le pays le plus touché par le virus. Joe Biden, président-élu, veut donc tout miser sur la vaccination : il va demander au congrès de voter son plan de relance, qui s’ajoutera aux plans déjà votés par son prédécesseur mais qu’il juge trop faibles.

La vaccination sera le point central : 416 milliards de dollars seront dédiés au lancement d’un vaste plan de vaccination massive qui vise tout simplement à atteindre les 100 millions de vaccinés et la réouverture des écoles… dans les 100 premiers jours de son mandat. Cette période, aux États-Unis, est stratégique : elle est traditionnellement celle des réformes, des premières mesures. Un terme qui remonte à Franklin Delano Roosevelt qui, en 1933, avait adopté 13 lois majeures de son mandat, justement dans les 100 premiers jours de sa prise de fonctions.

1.900 milliards sur la table, et des aides aux familles portées à 2.000 dollars

L’ensemble du plan de Joe Biden devrait coûter, à son administration, 1.900 milliards de dollars, soit l’équivalent de 10% du PIB du pays. Au centre du plan, une nouvelle vague de chèques à destination des familles, cette fois d’un montant porté à 2.000 dollars, contre 600 dollars pour l’administration Trump.

Des aides aux commerces d’un montant de plusieurs milliards sont prévues, sans oublier les familles les plus pauvres pour les aider à surmonter la crise. Des investissements dans l’éducation, les services d’urgence et les travailleurs essentiels en « première ligne » contre la Covid-19 sont également annoncés.


A découvrir