Les arbres montent jusqu'au ciel. Krach ou pas krach ? That is the question !

5 %
En 2007 la Banque centrale américaine a décidé consciemment et
sciemment de lever ses taux à plus de 5 %.

Dans ce nouveau JT de l’or, j’ai voulu prendre le temps de revenir sur ce qui explique l’envolée actuelle de presque toutes les classes d’actifs.

Graphique à l’appui, je vous montre et démontre qu’il est normal que tout monte, que montent la bourse, l’or, les obligations, ou encore l’immobilier.

Partout dans le monde, tout monte car les taux sont tous très bas, à zéro ou négatifs.

Cet argent gratuit rend rentable de plus en plus d’investissements qui, à d’autres époques, n’auraient pas retenu l’attention des investisseurs. C’est le cas de l’immobilier qui a dépassé largement ses sommets précédents, et c’est le cas aux États-Unis où les records précédant la crise des subprimes de 2007 ont été allègrement dépassés.

C’est le cas évidemment aussi pour les marchés actions, et l’exemple le plus symptomatique est l’indice Dow Jones, l’indice phare américain, qui explose chaque jour à la hausse ses précédents records et qui culmine à des niveaux stratosphériques.

C’est logique et cela peut durer aussi longtemps que durera l’argent gratuit. C’est cela que je voulais bien vous montrer.

C’est de ce phénomène dont vous devez être conscients.

Vous devez savoir aussi mes amis que ce sont les banques centrales qui décideront de notre avenir à tous.

Comme en 2007 où la FED, la Banque centrale américaine, a décidé consciemment et sciemment de lever ses taux à plus de 5 %. Dès lors, tous les ménages fragiles et endettés à taux variables se sont retrouvés dans une situation d’insolvabilité. Et c’est la crise des subprimes que vous connaissez qui est arrivée.

Cette crise est la conséquence directe, parfaitement prévisible et prévue des augmentations de la FED.

Si la FED fait la même chose aujourd’hui, alors c’est que la FED aura décidé de créer de toutes pièces une nouvelle énorme crise, bien plus importante que la précédente.

Comme vous le savez, je pense que la FED s’arrêtera vite dans sa remontée des taux. Si elle ne le fait pas, alors elle fera baisser demain tout ce qui monte depuis maintenant le point bas de 2009.

Elle fera baisser l’immobilier, la bourse, fera s’effondrer le marché obligataire, et sans doute l’or jusqu’à ce que tout le monde se rende compte que les mégakrachs en cours risquent de pousser tout le monde à l’insolvabilité généralisée.

Alors tout s’effondrera tandis que l’or, la vieille relique barbare, sera la seule à briller dans ce champ de ruines. La Russie vient d’ailleurs de considérablement augmenter ses réserves d’or.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Article écrit par Charles Sannat pour Insolentiae


A découvrir

Charles Sannat

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l'Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.

Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com

Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.