L'obésité et le surpoids responsables de l'apparition de 13 cancers

10 millions
En France, 10 millions de personnes sont en situation d'obésité

Le surpoids et l’obésité sont responsables de milliers de cancers chaque année. Des chercheurs américains se sont penchés sur le sujet, et les chiffres sont alarmants.

40 % des cancers diagnostiqués potentiellement liés au surpoids et à l’obésité

Diabète, maladies cardiovasculaires, hypertension... Les risques liés au surpoids et à l’obésité sont nombreux. Et à cette longue liste de maladies chroniques et potentiellement mortelles, des scientifiques américains viennent de confirmer la place du cancer. Ou plutôt, « des » cancers, car selon cette étude du Center for Diseases Control (CDC) américain, 13 cancers seraient directement liés à un indice de masse corporelle trop élevé.

Toutes les régions du corps semblent touchées puisque les auteurs de cette étude estiment que l’obésité peut provoquer des méningiomes, des cancers colorectaux, des cancers de la thyroïde, de l’œsophage, du sein, du foie, du sang, des reins, de la vésicule biliaire, de l’estomac, du pancréas, de l’utérus et des ovaires. Et selon les données recueillies par les chercheurs du CDC, ces cancers représentent 40 % de la totalité des cancers diagnostiqués.

10 millions de Français en situation d’obésité

Cette proportion pourrait s’alourdir encore plus dans les années qui viennent tant la part des cancers associés à un surpoids ne cesse d’augmenter chaque année, alors même que la lutte contre le cancer fait reculer la maladie. Entre 2005 et 2014, le CDC a observé une augmentation de 7 % des cancers liés à un indice de masse corporel élevé, tandis que les cancers non liés au surpoids avaient diminué de 13 %

S’il est difficile de comparer les situations françaises et américaines, le surpoids et l’obésité sont un fléau qui inquiète les autorités françaises tant ils touchent une part toujours plus importante de la population. En France, en 2015 et selon les chiffres de l’Assurance maladie, 17 % des adultes, soit 10 millions de personnes, souffraient d’obésité quand 37 % étaient considérées comme étant en surpoids.


A découvrir