La gestion sous mandat : définition et fonctionnement

Gérer un capital engendre différentes responsabilités que tous ne peuvent pas assurer. Pour cela, l'intervention d'une tierce personne dénommée gérant de portefeuille est donc indispensable. Cette dernière effectue ainsi la gestion sous mandat de ces investissements. Pour mieux comprendre le fonctionnement de cette méthode de gestion, il est important de connaitre d'abord le sujet. Alors, qu'est-ce que la gestion sous mandat ? En quoi consiste-t-elle?

Comprendre la gestion sous mandat

La gestion sous mandat ou gestion pilotée consiste à déléguer la gestion des investissements d'un individu à une personne ayant l'expertise nécessaire. Cette gestion est donc réalisée de manière quotidienne selon des stratégies spécifiques définies par le spécialiste. Néanmoins, le titulaire du capital reste décisionnaire et définit également les directives auxquelles le gérant doit administrer son investissement à travers ce mandat.

La gestion sous mandat peut ainsi être appliquée sur une assurance vie, un plan d'épargne en action ou un compte titre. De manière générale, comme indiqué sur le site Épargnant 3.0, cette solution s'adresse surtout aux personnes réalisant des épargnes. En effet, ces dernières se trouvent plus rassurées en confiant leurs investissements à des spécialistes.

En principe, toutes les banques ont la possibilité de proposer la gestion sous mandats en mettant ainsi leurs experts financiers au service des épargnants. D'ailleurs, avec le développement des banques en ligne, cette solution de gestion de fonds d'investissements devient donc plus accessible à tous, dans plusieurs pays.

Opter pour la gestion sous mandat : les étapes à suivre

Pour souscrire à la gestion sous mandat, il est important de définir le type de placement à effectuer. Ainsi, il est possible de choisir entre l'assurance vie, le PEA et le compte titres. De cette manière, il est plus facile de passer à l'étape suivante qui est la détermination du profil d'investisseur. Cette dernière est importante dans la mesure où elle permet d'identifier le type de gestion pour lequel choisir. Ce dernier doit être sélectionné en fonctions du degré de risque souhaité ainsi que la durée d'investissement recommandée. Pour ce faire, il est possible de remplir un formulaire en ligne ou de réaliser directement un entretien téléphonique. Se déplacer en agence est aussi très pratique pour trouver le profil d'investisseur adapté.

Après avoir trouvé le profil de gestion convenable, il est désormais temps de procéder à la signature du mandat. Cette étape est marquée par le fait que l'investisseur octroie une procuration signée à sa banque afin de lui donner la permission de gérer son portefeuille. À l'issue de cela, le gérant d'investissement peut ainsi prendre toutes les décisions nécessaires et indispensables pour le portefeuille de l'épargnant sans avoir obligatoirement à le consulter à l'avance.

Toutefois, le gérant est tenu d'envoyer des comptes rendus réguliers à son client sur toutes les décisions et actions qu'il a entamé concernant son investissement. Ce reporting régulier permet à l'épargnant de suivre l'évolution de son investissement. À part cela, le mandat en tant que document contractuel doit contenir toutes les informations sur les dénominations des parties concernées, le profil de gestion, la durée du contrat, la rémunération du spécialiste, les supports financiers éligibles ainsi que les modes utilisés par le gestionnaire pour informer son client.

Gestion sous mandat traditionnelle ou personnalisée

Deux types de gestion sous mandat sont accessibles à tous ceux qui souhaitent confier leur capital à des gestionnaires de portefeuilles. La gestion sous mandat traditionnelle, appelée également gestion profilée ne permet pas une gestion sur mesure des investissements. Ainsi, l'épargnant se situe sur une échelle de risque identique à ceux des contractuels ayant choisi les mêmes dispositions. Dans ce cas, le portefeuille de l'épargnant est ainsi géré d'une manière peu évolutive. En plus, le titulaire de l'investissement ne peut pas apporter de modifications personnelles en fonction de sa situation financière.

Contrairement à cela, la gestion personnalisée quant à elle permet de bénéficier d'un portefeuille sur-mesure. Ainsi, le gestionnaire va élaborer une gestion adaptée à votre situation financière et personnelle. Elle est également adaptée à votre capacité à prendre des risques ainsi que l'évolution du marché. Il faut noter cependant que la gestion sous mandat personnalisée est généralement accessible aux personnes aux gros portefeuilles et dont l'investissement oscille aux alentours des centaines de milliers d'euros.  


A découvrir