La Poste à l'écoute de ses clients pour préparer son avenir

La Poste prépare déjà 2030 ! Pour cela, l’entreprise publique lance une grande consultation de ses parties prenantes dans toute la France et sur sa plateforme participative « 2030.laposte.fr ». L’objectif ? Recueillir les attentes des citoyens, clients, élus, partenaires en matière de services postaux afin de définir la stratégie pour 2030 du groupe postal, dans un contexte de transformation rapide de la société française et des aspirations des Français.

À quoi ressemblera La Poste en 2030 ? Pour définir son plan stratégique pour les dix prochaines années et s’adapter aux grandes évolutions qui transforment la société française en les anticipant, La Poste a souhaité partir à la rencontre de ses clients (particuliers et professionnels) et de ses différents publics dans toute la France afin de se mettre à l’écoute de leurs besoins et de leurs attentes en matière de service postal.

Pour déployer sur tout le territoire cette grande consultation qui se poursuivra jusqu’en novembre prochain, l’entreprise organise une série de rencontres en régions et ouvre une plateforme participative 2030.laposte.fr destinée à recevoir les contributions.

Consulter ses parties prenantes est une habitude à La Poste. Cette démarche fait suite à celle initiée sept ans plus tôt en 2013, en amont de la définition du plan stratégique « La Poste, conquérir l’avenir », lancé en 2014 et arrivé à son terme en 2020.

« Tous les avis sont précieux pour nous améliorer en permanence et proposer les services de demain », explique Philippe Wahl, le PDG du Groupe La Poste. « La Poste de 2030 doit se construire en restant utile à la société tout entière et pour y parvenir, il est indispensable d’être à l’écoute et de recueillir les besoins de l’ensemble de nos parties prenantes : postiers, clients, élus, partenaires ».

Nourrir le plan stratégique du groupe

D’ici début octobre, La Poste organisera quatre conférences citoyennes réunissant un panel de 100 citoyens et d’experts. Ces événements porteront chacun sur une des quatre transitions identifiées comme majeures pour le pays : le numérique, la démographie, les territoires et l’écologie.

La transition numérique tout d’abord, et les besoins qu’elle implique en termes de besoins de sécurité et de confiance, la transition démographique, marquée notamment par le vieillissement de la population, la transition territoriale, qui comprend notamment la question de la recomposition du territoire, et enfin la transition écologique. Un thème central sur lequel La Poste, neutre en carbone depuis 2019, a déjà menées des actions marquantes (réduction de 20% en sept ans de ses émissions de gaz à effet de serre) et pris des engagements ambitieux.

Ces rencontres, qui doivent encore se tenir à Toulouse, à Lille et à Lyon, doivent aboutir à la rédaction d’une déclaration citoyenne par le panel, qui sera remise à l’issue de cette consultation au ministre de l’Économie Bruno Le Maire, et au PDG de La Poste Philippe Wahl.

En complément de ces rencontres, une plateforme participative, 2030.laposte.fr, a été mise en ligne pour permettre à tous ceux qui le souhaitent, clients particulier, entreprise ou partenaires, de donner leur avis. La démarche s’applique également à l’intérieur de l’entreprise : les 249 000 postiers sont invités à donner leur avis en répondant à un questionnaire spécifique et en participant aux ateliers organisés dans toute la France. Après analyse, l’ensemble de ces contributions viendront nourrir le futur plan stratégique de l’entreprise.


A découvrir