La Poste va livrer les commandes Carrefour à domicile

20 %
Carrefour va supprimer près de 20% de ses effectifs dans les sièges du
groupe en France.

Alors qu’Alexandre Bompard a présenté, le mardi 23 janvier 2018, son plan de relance pour Carrefour qui comporte, entre autres, la suppression de 2 400 emplois, le distributeur annonce l’extension de son partenariat avec La Poste. Un partenariat qui s’inscrit logiquement dans la stratégie axée vers le numérique voulue par son PDG.

La livraison à domicile des courses chez Carrefour

Si Carrefour est en retard sur le digital, le groupe ne capte que 8 % du chiffre d’affaires de la vente e-commerce de la grande distribution en France, la volonté affichée est celle d’accélérer. Pour ce faire Carrefour avait lancé une expérimentation à Paris et dans d’autres grandes villes de France en partenariat avec le groupe La Poste.

La Poste détient une filiale appelée Stuart lancée en 2016 et qui est spécialisée dans la livraison urgente en ville. Le succès de l’expérimentation entre carrefour et Stuart a convaincu les deux groupes de l’étendre à plus de villes d’ici la fin de l’année 2018.

Les courses livrées en une heure ?

Le service proposé par Stuart sera disponible à l’horizon de 2019 pour 15 agglomérations en France. Les 5 où l’expérimentation a déjà eu lieu, Paris et sa petite couronne, Lyon, Bordeaux, Toulouse et Montpellier, et 10 nouvelles agglomérations : Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Lille, Nancy, Nantes, Nice, Reims, Rennes et Strasbourg.

Avec Stuart, Carrefour propose à ses clients de faire les courses sur son site Internet et d’être livrés en 1 heure. Un service de plus en plus apprécié et déjà fourni par Amazon pour certains produits. Mais le géant de Seattle ne propose pas encore l’achat de produits alimentaires et de produits frais, ce service n’étant disponible que dans certaines villes américaines.


A découvrir