Quasiment toutes les grandes enseignes ont vendu du lait contaminé Lactalis

17,5 MILLIARDS €
En 2015 le chiffre d'affaires de Lactalis a été de 17,5 milliards
d'euros.

L’affaire du lait contaminé aux salmonelles qui a éclaté le 21 décembre 2017 chez Lactalis semble avoir créé des gros problèmes dans le secteur de la grande distribution en France. L’une après l’autre les plus grandes enseignes dévoilent qu’elles ont, contre leur gré, vendu des lots contaminés. De quoi remettre en question tout le système de contrôle en cas de rappels.

Des milliers de produits contaminés vendus

Les chiffres exacts ne sont pas encore connus mais avec les excuses et la communication des grandes enseignes, qui semblent avoir décidé de toutes dévoiler les faits le mercredi 10 janvier 2018, il est possible de se faire une idée plus claire.

La plus touchée est Leclerc qui aurait vendu 984 boîtes de lait contaminé tandis que Carrefour en aurait vendues 434 et Système U 384. Auchan s’en sort bien avec « seulement » 52 boîtes contaminées vendues malgré les rappels successifs.

Des excuses et des mesures renforcées

Tous les distributeurs se sont excusés auprès de leurs clients et ont lancé des audits internes afin de vérifier où s’est située l’erreur car vendre plus de 2 000 boîtes contaminées après les dates de rappel reste grave bien que des centaines de milliers aient été retirées des rayons avec succès avant de sortir des magasins.

Le groupe Intermarché a même accusé directement Lactalis et a annoncé « arrêter définitivement la commercialisation des produits Lactalis à la marque Milumel » à cause de la « gestion chaotique de sa crise » qui est du « jamais vu dans la profession » selon le communiqué de presse relayant les propos du président du groupe Intermarché Thierry Cotillard.

Les distributeurs touchés par ses ventes ont tous mis en place un numéro vert pour les consommateurs et tentent de contacter tous les clients concernés directement dès lors qu’ils n’ont pas rapporté les produits contaminés.


A découvrir