Le gouvernement veut immuniser la moitié de la population d'ici juin 2021

27 MILLIONS
Le gouvernement voudrait vacciner 27 millions de Français d'ici juin
2021.

La course contre la montre est lancée pour vacciner le maximum de Français. Le gouvernement espère pouvoir immuniser la moitié de la population du pays d'ici au mois de juin 2021.

La mise au point des vaccins par les grands laboratoires pharmaceutiques n'a été qu'une première étape. Il reste maintenant à mettre en œuvre une campagne massive de vaccination qui passe en premier lieu par les autorisations des autorités médicales européennes. Ce sont elles qui donnent le feu vert pour les vaccins. Les formules ARM messager recevront leur précieux sésame cette semaine pour le vaccin de Pfizer/BioNTech, mi-janvier pour celui de Moderna. La difficulté qui se pose actuellement concerne le vaccin d'AstraZeneca. Une erreur dans l'essai clinique pourrait retarder l'autorisation européenne, qui aurait dû être donnée au mois de février. Une source du gouvernement minimise la situation aux Echos : les usines continuent de produire le vaccin, sa livraison est simplement reportée.

27 millions de Français vaccinés

Dans l'hypothèse la plus optimiste, l'objectif que s'est fixé le gouvernement est de vacciner 27 millions de Français, soit 40 % de la population, d'ici le mois de juin 2021. En y ajoutant les 10 % de Français immunisés car ayant déjà contracté la COVID-19, cela reviendrait à immuniser la moitié de la population du pays. En revanche, si le vaccin d'AstraZeneca connaît du retard dans ses livraisons, l'objectif tombe à 17 millions de personnes vaccinées. Dans tous les cas, les pouvoirs publics assurent avoir la capacité de protéger les Français les plus vulnérables.

La crainte d'une troisième vague

Cette même source explique que les choses iront mieux en avril ou en mai, lorsqu'une dizaine de millions de personnes seront vaccinées. Malgré la campagne de vaccination massive qui sera lancée dès le début de l'année prochaine, la situation sanitaire du pays continuera de nécessiter une vigilance de tous les instants pour éviter une troisième vague. Le port obligatoire du masque ainsi que les mesures de distanciation sociale et physique resteront d'actualité pendant encore de longs mois.


A découvrir