Le nombre de cambriolages en hausse en France

247 000
247 000 résidences principales ont été cambriolées en un an.

Si l’on veut éviter que son appartement ne soit visité par des intrus, notamment pendant les vacances, mieux vaut ne pas habiter en Île-de-France ni en Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

+ 4 %

Quiconque a déjà subi un cambriolage sait à quel point le choc peut être intense. En votre absence, ou parfois même en votre présence, un groupe de voleurs s’est immiscé en silence dans votre domicile, à la recherche de biens de valeur, le plus souvent des bijoux, de l’argent en liquide ou du matériel high-tech. Or les Français sont des centaines de milliers à avoir subi un tel traumatisme !

Les derniers chiffres publiés par le ministère de l’Intérieur pour le mois d’août 2017 montrent combien la police peine à lutter contre les cambrioleurs. En un an, entre août 2016 et août 2017, pas moins de 247 000 résidences principales ont été « visitées », comme le rapporte Le Figaro. Un chiffre en hausse de 4 % en un an ! 

Paris et Marseille dans le viseur 

Certaines régions sont largement plus touchées que d’autres : ainsi l’Île-de-France -avec un taux de 9,2 logements cambriolés pour 1000, soit 0,92 %-,, Provence-Alpes-Côte-d’Azur et l’Occitanie comptent parmi les zones les plus impactées, tandis que la Corse, la Normandie et la Bretagne sont bien davantage épargnées. 


A découvrir

Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.