Le Smic augmentera-t-il vraiment de 100 euros ?

1,8 %
La hausse du Smic de 100 ? par mois ne concernera qu'en partie les
salaires.

Annoncée lundi 10 décembre par Emmanuel Macron, la hausse de 100 euros par mois du salaire minimum reposera en partie sur la revalorisation de la prime d’activité.

Smic : « Un coup de pouce à la prime d’activité ? »

Lundi 10 décembre, Emmanuel Macron énonçait un certain nombres de mesures visant à améliorer le pouvoir d’achat des Français. Parmi elles, l’augmentation du Smic de 100 € par mois : « Le salaire d’un travailleur au Smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019 sans qu’il en coûte un euro de plus pour l’employeur ».

Mais il ne s’agit pas d’un coup de pouce, comme le demandent les gilets jaunes. Car en réalité, cette hausse reposera sur la hausse de la prime d’activité. Au 1er janvier 2019, la revalorisation du Smic augmentera d’environ 1,8%, soit une vingtaine d’euros. Les 80 € restants seront redistribués au travers de l’accélération des primes d’activité.

Quels seront les bénéficiaires ?

Tous les salariés ne bénéficieront pas de ces ajustements. La prime d’activité est versée par les caisses d’allocations familiales, en fonction de la situation familiale et des revenus des personnes qui gagnent jusqu’à 1,2 Smic.

Mais les salariés qui touchent entre un Smic et 1,2 Smic verront ce bonus diminuer, alors qu’il disparaitra pour ceux qui perçoivent en dessous d’un demi-smic. Au final, ce sont 300.000 ménages qui perdront au change, selon Le Parisien.

IMAGE


A découvrir

Anne-Flore Renard

Titulaire d’une Licence de Lettres Modernes et Sciences Politiques, d’un Master 1 de Relations Internationales et d’un Master 2 de Droit International Humanitaire, Anne-Flore Renard a d'abord travaillé chez Total en communication/relations publiques, puis est partie deux ans en Inde, où elle a été professeur à l'École internationale française de Bombay.