Le vrai coût sanitaire de la crise mondiale du coronavirus

Après quelques mois maintenant, le coût de la crise sanitaire mondiale est titanesque. Le point sur ces chiffres dans cet article.

Coronavirus, le vrai coût de cette crise sanitaire mondiale

Même s’il est encore trop tôt pour faire des estimations précises, le coronavirus va impacter durablement l’économie mondiale, et ce pendant des années…

Bien que le coronavirus ait commencé il y a trois mois, les conséquences économiques sont déjà nombreuses ! En chine tout d’abord, le confinement qui aura duré pendant un mois et demi, a fragilisé le commerce mondialisé. Les chaînes de production étaient à l’arrêt pendant des semaines et par crainte d’un ralentissement long terme de l’activité économique mondiale, le cours du pétrole s’est effondré de près de 30%.

Aujourd’hui, le prix du baril de brent est à mois de 23USD.

Les conséquences économiques en France

En France, la situation n’est guère plus intéressante. Le CAC 40 a connu sa plus grosse baisse depuis 10 ans avec une perte de 12,59% le jeudi 12 mars.
Le gouvernement français se porte garant des entreprises en France et ne laissera aucune entreprise mettre la clé sous la porte selon un discours d’Emmanuel Macron.

Pourtant difficile encore aujourd’hui de chiffrer précisément le coût total de ces aides fournies.

Le 25 mars 2020, Emmanuel Macron a annoncé des « heures supplémentaires majorées pour l’ensemble du personnel soignant. » Ces heures supplémentaires majorées seraient accompagnées d’une prime exceptionnelle, mais le montant n’a pas été précisé.
En deuxième partie du discours, Emmanuel Macron annonce un « plan massif d’investissement et de revalorisation de l’ensemble des carrières » une fois que la crise du coronavirus sera passée.

Les médecins et les infirmières sont mobilisés en France et tous les actes non urgents ont été reportés. Que vous ayez un rendez-vous chez le dentiste pour un problème de dent ou bien une maladie de peau, cela devra attendre le retour à la normale après cette crise sanitaire.

Le coût du coronavirus dans le monde

Le 10 mars 2020, Ludovic Subran, chef économiste chez Euler Hermes, estime le coût mondial du coronavirus à 320 milliards de dollars rien que pour le commerce mondial de biens et services par trimestre. Plus longtemps le coronavirus durera, plus longtemps le commerce mondial sera affecté.

Les bourses mondiales dévissent, les marchés financiers ont vécu un lundi noir, la pire chute depuis le krach de 2008. Cela fait 11 ans que Wall Street n’avait pas chuté aussi lourdement.

Le risque de récession est réel et se confirmera pour de nombreux pays dans les semaines et mois à venir. Avec l’effondrement des cours du pétrole, même les pays producteurs d’or noir sont lourdement impactés par des cours aussi bas. Au Nigeria par exemple, le plus grand producteur de pétrole d’Afrique, c’est tout le pays qui va être durablement touché par cette crise économique. Autre pays d’Afrique qui dépend principalement du pétrole, l’Algérie va pâtir d’un manque de diversification de son économie centrée presque uniquement sur l’extraction d’or noir.


A découvrir