Lego : plus de sachets plastique et des briques en biomatériaux ?

5 MILLIARDS €
Le chiffre d'affaires de Lego en 2020 a été de 5 milliards d'euros.

La marque Lego s'est engagée, à l'horizon de 2022, à atteindre la neutralité carbone, soit compenser à 100% les émissions de CO2 liées à ses activités. Un objectif qui paraît de prime abord difficile à atteindre : le plastique, dans les boîtes de Lego, est omniprésent… les briques elles-mêmes étant en plastique.

Lego va supprimer les sachets plastiques

La première étape de la marque danoise sera sans aucun doute la plus simple à réaliser : elle veut supprimer les sachets plastiques utilisés pour emballer les pièces présentes dans les boîtes pour l'assemblage.

Les sachets en plastique seront donc remplacés par des sachets en papier, selon l'annonce faite mardi 15 septembre 2020. Les premières boîtes contenant ces sachets seront lancées en 2021, et progressivement le groupe va les généraliser à l'ensemble de ses produits.

400 millions d'euros d'investis par Lego

Le géant danois veut toutefois aller plus loin et s'en est donné les moyens : l'investissement prévu est de 400 millions d'euros dans les années à venir pour réaliser l'objectif de la neutralité carbone en 2022, le zéro déchets en 2025 et même, selon Tim Brooks, son PDG, des produits 100% durables à l'horizon de 2030.

Pour Lego, ce n'est pas seulement une stratégie en faveur de la planète… mais également une stratégie commerciale. D'ici-là, les adolescents d'aujourd'hui, très sensibles à l'écologie, seront les parents qui achèteront des Legos à leurs enfants. Si le groupe n'a pas réussi à changer ses habitudes, il pourrait voir ses ventes chuter, boycotté par la nouvelle génération.

En 2030, Lego espère avoir réussi à trouver le moyen de réaliser 100% de ses briques et produits en matériaux durables, contre seulement 2% aujourd'hui. Mais le matériau écologique utilisé pour ces pièces, produit à, partir de canne à sucre, ne permet pas la production des briques de Lego classiques.


A découvrir