Attention les arnaques aux faux colis sont de retour !

33700
33700 est le service gratuit qui permet de signaler vos arnaques par
SMS.

Même si 2020 ne ressemble définitivement à rien de connu, son mois de novembre n’a pas dérogé à une mauvaise habitude : celle des escroqueries à la livraison.
 

Une arnaque par hameçonnage

Le mécanisme est toujours le même. Par mail, mais aussi souvent par SMS, on vous informe qu’un colis transporté par la Poste, DHL ou Fedex doit vous être livré prochainement. Mais par mesure de sécurité, il vous est demandé de cliquer sur un lien pour confirmer vos coordonnées ainsi que votre identité.

Le but est bien évidemment de vous soutirer des informations personnelles. Par exemple, vos identifiants sur le site de la Poste. Parfois, le colis n’est soi-disant pas assez affranchi, et l’on vous demande de compléter avec votre carte bleue. Tout cela est totalement bidon, c’est une escroquerie appelée hameçonnage.

Signalez l'arnaque au 33700 ou à l'entreprise ciblée

Autre variante, car c’est aussi d’actualité, les impôts vous promettent un pseudo remboursement de taxe d’habitation. Sinon, c’est la caisse d’assurance maladie qui vous annonce la prise en compte de soins médicaux, et l’arrivée de plusieurs centaines d’euros, à charge pour vous de confirmer vos informations bancaires.

Quelle que soit l’arnaque, si c’est un SMS que vous avez reçu, transférez le au 33700. Le service est totalement gratuit. 

Et si c’est un mail, vous pouvez l’envoyer à l’entreprise ou l’administration dont l’identité a été usurpée. L’adresse de signalement standard est simple : il s’agit de spoof@nomdel’entreprise.fr, .com ou .gouv, c’est selon.

 

IMAGE


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).