Les chiffres du marché du pari sportif en France

Depuis son lancement en 2010, le secteur du jeu en ligne gagne en popularité en France. Cette nette progression est d’autant plus évidente en 2019, à en croire les rapports trimestriels de l’ARJEL (Autorité de régulation des jeux en ligne). Effectivement, si cela fait seulement 10 ans que l’on a autorisé les paris sportifs dans l’Hexagone, on a pu constater une grande évolution du secteur, à ne citer que les mises en progression de 56% sur l’ensemble de 2019.

Dans cet article, Varieur Montague, notre expert en paris sportifs, nous partage son expérience et sa vision du marché du pari sportif en France. Pour consulter son profil, cliquez ici.

5,1 milliards d’euros de mises

En 2019, le gendarme des jeux en ligne a publié un rapport étonnant : les 13 opérateurs de jeux en ligne agréés en France ont enregistré 5,1 milliards d’euros de mises pour les seuls paris sportifs, soit 30% de hausse par rapport à 2018 (1 milliard d’euros en sus). Cette excellente progression reste cependant plus faible que la hausse observée en 2018, l’année qui a vu l’organisation de la Coupe du monde de football. En comparaison, les paris hippiques ont totalisé des mises de 1,1 milliard d’euros.

2,8 millions d’euros de joueurs en France

Bien évidemment, la forte progression du montant des mises va de pair avec l’augmentation du nombre de joueurs actifs. En moyenne, le pari sportif attire plus de 2 millions de personnes recensées au total par trimestre. En 2019, ce chiffre, toutes activités confondues, était en progression de 5% par rapport au chiffre de 2018. Le nombre de comptes actifs a quant à lui augmenté de 7% (plus de 4 millions de comptes actifs), sachant qu’un joueur peut en détenir plusieurs. Sur ces comptes, 8 sur 10 sont mono-actifs : ils ne servent à jouer qu’à une seule des trois activités proposées.

Bref, les chiffres d’affaires et mises en enregistrées dans les paris sportifs sont les plus importants dans le secteur des jeux en ligne, selon l’ARJEL. Par exemple, les chiffres du poker restent moins importants et plus lents que ceux générés par les paris sportifs.

Le profil-type du parieur français

Toutes les personnes de plus de 18 ans peuvent jouer aux paris sportifs en France. Toutefois, l’ARJEL rappelle que 92% des parieurs français sont des hommes. Certes, les opérateurs de paris sportifs tentent d’améliorer leurs interfaces afin d’attirer plus de femmes, la gente féminine reste encore réticente à l’idée de parier en ligne. Ainsi, les femmes représentent 12% des parieurs au total, 10% étant portées sur les paris sportifs et 16% sur les paris hippiques.

En outre, ce sont les moins de 35 ans qui sont le plus attirés par les jeux en ligne (64% des parieurs) en général, et par les paris sportifs en particulier (72%). La grande majorité des parieurs sont des hommes mariés, et la moitié dispose d'un diplôme de bac +3. On sait aussi que la plupart des joueurs misent moins de 200 euros par trimestre. Les plus fortes concentrations de joueurs se trouvent dans les départements les plus peuplés en France, le Nord détenant le record (89 000 parieurs actifs).

100 euros de mise en moyenne

Le gendarme des jeux en ligne estime aussi à 100 euros la mise trimestrielle maximale pour la moitié des parieurs sportifs (49%), une proportion stable par rapport en 2018. Il en est de même pour les 22% des joueurs qui engagent entre 100 et 300 euros par trimestre, un chiffre qui n'a pas changé par rapport à 2018.

En revanche, les gros parieurs, qui misent entre 3 000 et 10 000 euros par trimestre, restent minoritaires, ceux-ci ayant représenté 4% des joueurs en ligne en 2019 (3% en 2018). L'ARJEL a aussi avancé qu'une infime part des parieurs génère un volume d'enjeux important : 10% des parieurs ont ainsi engagé 74% des mises au dernier trimestre 2019.

La montée des parieurs professionnels en France

Évidemment, la plupart des parieurs en ligne sont là pour jouer, mais certains prennent au sérieux les paris, au point de miser gros sur les matchs et de dépendre de ces paris pour gagner leur vie. Cependant, ce type de joueurs ne représente qu'une infime partie du marché et ne constitue que 10% des joueurs. Cela dit, les paris en ligne sont des jeux qui nécessitent de la prudence et de la pratique, au même titre que les jeux de hasard et d'argent. Ainsi, tout le monde n'est pas à même de devenir un pro de ces jeux en ligne, mais ceux qui savent s'y prendre peuvent naturellement prétendre à de gros gains. Pour trouver des conseils sur le choix de votre bookmaker ou l'optimisation de votre méthode de paris, nous vous invitons à consulter mightytips.net, un portail spécialisé dans l'accompagnement des parieurs sportifs. 


A découvrir