Les compagnies aériennes ont transporté 60 % de passagers en moins en 2020

1,8 MILLIARD
1,8 milliard de passagers ont été transportés par les compagnies
aériennes en 2020.

Les compagnies de transport et l'ensemble des entreprises du secteur aérien ont subi de graves pertes l'an dernier en raison de la crise sanitaire. Le nombre de passagers a chuté de 60 % par rapport à 2019.

Plus dure a été la chute pour le secteur aérien en 2020. Le bilan annuel de l'OACI (Organisation de l'aviation civile internationale), l'agence spécialisée des Nations-Unies, est catastrophique pour l'ensemble du secteur. Les compagnies ont transporté l'an dernier 1,8 milliard de passagers, soit 60 % de moins qu'en 2019 où ils avaient été 4,5 milliards. Dans le détail, la baisse du nombre de passagers sur les lignes intérieures s'est établie à 50 %, contre 74 % sur les vols internationaux (ce qui représente 1,4 milliard de passagers en moins). Les compagnies aériennes ont essuyé un manque à gagner de 370 milliards de dollars américains ! La plupart d'entre elles ne doivent leur survie qu'aux aides massives des gouvernements.

370 milliards de pertes pour les compagnies aériennes

Les aéroports ont eux aussi, et très logiquement, été touchés avec des pertes de 115 milliards de dollars. Les services de navigation aérienne ont enregistré des pertes de 13 milliards. L'OACI craint que la crise sanitaire et économique vienne remettre en question la viabilité financière de l'industrie, et qu'elle menace « des millions d'emplois dans le monde ». La situation ne devrait pas s'améliorer au premier trimestre, alors que le monde combat une deuxième vague encore plus importante. De nouvelles mesures de restriction ont donc été mises en place pour réduire les cas de contamination. L'espoir réside dans les campagnes de vaccination qui vont permettre de rétablir un semblant de vie normale dans les prochains mois.

Nouvelles mesures de restriction

L'OACI rappelle que la situation était encore plus difficile en avril dernier, avec un nombre de passagers en chute brutale de 92 % par rapport à la même période de 2019. Le trafic s'est repris durant l'été dans les pays du Nord, mais dès le mois de septembre et la réapparition du coronavirus, le secteur a enregistré une nouvelle baisse du nombre de passagers alors que les pays remettaient en place des confinements et des restrictions. L'organisation indique que les vols intérieurs sont revenus à leurs niveaux d'avant la crise en Russie et en Chine. 


A découvrir