Les 10 commandements du prêt immobilier

Malgré la croissance soutenue des prix immobiliers, qui semble ne jamais vouloir fléchir, vous avez trouvé le bien de vos rêves et vous vous souhaitez à présent concrétiser votre souhait de devenir propriétaire. Ce qui passe notamment par l’obtention d’un prêt immobilier dans les délais impartis. Rétroplanning.

1. Un compromis de vente vous signerez

Signer le compromis de vente est la première étape indispensable : c’est l’assurance que le bien immobilier ne vous passe pas sous le nez ! Ce document engage réciproquement vendeur et acheteur. Dans le cadre de ce compromis de vente seront mises en place des clauses suspensives, principalement la clause définissant le laps de temps dont vous disposerez pour trouver un crédit immobilier, et qui est généralement de 45 jours. Si le financement n’est pas obtenu dans les délais, le compromis de vente pourra être annulé sur présentation des refus bancaires.

2. D’un prêt immobilier vous vous mettrez en quête

45 jours donc. L’heure tourne et il vous faut trouver le crédit immobilier au taux immobilier le plus avantageux et aux meilleures conditions. Pour gagner du temps, faire appel à un courtier en prêt immobilier se révèle alors très utile. En effet, cela vous évite de faire le tour des banques, puisque cet expert met directement en concurrence ses établissements bancaires partenaires pour vous obtenir la meilleure offre. Vous pouvez aussi maximiser vos chances et optimiser votre prêt immobilier en disposant d’un apport, conseillé car il envoie de bons signaux à la banque (au moins 10% du montant total, à partir de 20% vous disposez d’un bon apport). En général, plus le prêt est réalisé sur une courte durée, plus le taux immobilier est avantageux. Le courtier analyse avec vous votre projet, votre profil d’emprunteur et les prêts aidés dont vous pouvez éventuellement bénéficier, dans le but de trouver rapidement le prêt immobilier qu’il vous faut aux meilleurs taux et conditions.

3. Les assurances de prêt vous comparerez

Vous pouvez également bénéficier de la délégation d’assurance emprunteur prévue par la loi Lagarde. Celle-ci vous permet d’opter pour une assurance externe en lieu et place de l’assurance groupe proposée par la banque. Un courtier en assurance de prêt peut là encore vous aider, afin de trouver l’offre qui réunira les meilleures garanties au meilleur tarif. Ainsi vous optimisez encore le coût total de l’opération.

4. Votre dossier vous monterez

Votre courtier vous fait part à l’issue de sa recherche des possibilités de financement. Après avoir choisi l’une des offres, vous montez donc votre dossier en vue de l’obtention de votre prêt immobilier. Votre courtier est à vos côtés et vous conseille afin que toutes les pièces nécessaires soient intégrées au dossier. A noter : pour présenter un dossier solide, des comptes sans découvert, un revenu pérenne en CDI et un apport sont de bons atouts.

5. L’accord de principe de la banque vous obtiendrez

L’accord de l’établissement bancaire est indispensable pour l’obtention du prêt immobilier, bien entendu. Si tous les éléments sont au vert, cet accord est donné une fois les justificatifs rassemblés et les analyses réalisées. Dès l’accord de principe obtenu, dans une grande majorité des cas, la banque vous demandera la domiciliation de vos revenus. Toutefois cette disposition est encadrée par un décret depuis le 1er janvier 2018 : cette clause de domiciliation doit en contrepartie prévoir un « avantage individualisé » pour l’emprunteur et la contrainte de domiciliation ne peut excéder les 10 premières années de remboursement du prêt.

6. L’offre de prêt officielle vous signerez

Il s’agit d’un document que la banque vous adresse et qui reprend toutes les caractéristiques de votre prêt. Il est strictement réglementé et est obligatoire.

7. D’un délai de réflexion vous disposerez

Il s’agit d’un délai incompressible de 10 jours calendaires, qui vous permet de réfléchir à l’offre de votre banque. Un délai qui doit être strictement respecté.

8. L’offre de prêt vous signerez

Au terme du délai de réflexion, donc à partir du 11è jour, vous devez renvoyer à votre établissement bancaire l’offre datée et signée. Ce qui vaut acceptation des termes du prêt. L’établissement prêteur est tenu de maintenir les conditions de son offre de prêt pour une durée minimale de 30 jours calendaires.

9. L’acte de vente vous signerez (aussi)

Il s’agit d’un acte officiel qui doit être enregistré chez le notaire. A la signature de l’acte de vente, vous devenez officiellement propriétaire du bien que vous souhaitiez acquérir. Un titre de propriété vous est alors remis par le notaire.

10. Le prêt immobilier vous rembourserez

Le remboursement du prêt immobilier débute le premier mois qui suit la signature de l’acte de vente chez le notaire. Afin d’être calculée conformément à la règlementation, la première mensualité doit en effet être prélevée au minimum 30 jours après le déblocage des fonds. Ensuite, les mensualités de crédit interviendront à intervalles mensuelles fixes. Il ne vous reste plus qu’à profiter de votre acquisition !


A découvrir