Les Français sont de moins en moins nombreux à payer des impôts

52,3 %
En 2013, 52,3 % des Français payaient l'impôt sur le revenu.

C’est une première depuis 2009. Jamais le nombre de Français qui payent des impôts sur le revenu n’est tombé aussi bas depuis sept ans.

La majorité des Français ne paye pas d'impôts

Telle est du moins l’une des conclusions du rapport annuel de l'administration fiscale (la DGFIP). Seuls 45,6 % des ménages ont payé l’impôt sur le revenu en 2015. Soit moins d’un sur deux ! Il s’agit de la part la plus faible depuis la crise de 2009. Et c’est encore en-deçà de ce que Bercy escomptait. Le ministère tablait sur 46,5 % de ménages qui payeraient rubis sur l’ongle des impôts. Les recettes du pays vont s’en ressentir, et les caisses de l’Etat aussi !

Concrètement, cela signifie que sur les 37,4 millions de foyers fiscaux que comptait la France en 2015 (calculés sur les revenus de 2014), ils sont 17,1 millions à avoir payé un impôt sur le revenu. C’est bien simple : d'après les données de la DGFIP, 800 000 contribuables sont purement et simplement devenus non imposables en 2015.

Une tranche supprimée

Pourquoi une telle baisse ? Tout simplement car le gouvernement a supprimé la première tranche du barème de l'impôt sur le revenu et a revalorisé la « décote ». Cela a permis de réduire graduellement les contributions des imposables les plus modestes, comme l’explique un article publié dans Les Echos.

http://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/0211122292674-toujours-moins-de-francais-paient-limpot-sur-le-revenu-2014099.php

Et la tendance pourrait se poursuivre. D’après les Echos toujours, au total, de 2014 à 2016, les baisses d'impôt consenties par l'exécutif permettraient à 12 millions de foyers fiscaux de payer moins d'impôts, voire de sortir de la tranche imposable.

Reste que cela va couter cher au pays : environ 5 milliards d'euros. Que le gouvernement devra bien aller piocher ailleurs, dans les mêmes poches mais par d’autres moyens, ou dans d’autres poches ! 


Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.