Les Français veulent conserver les pièces et les billets

83 %
83% des Français redoutent la disparition de l'argent liquide.

Les pièces et les billets n'ont toujours pas disparu des poches des Français, qui continuent de montrer un grand attachement pour l'argent liquide malgré l'explosion des usages dématérialisés.

Cartes bancaires, paiement par smartphone, sans contact… L'argent dématérialisé est toujours très loin de remplacer les pièces et les billets dans le cœur et dans le portefeuille des Français. Un sondage Ipsos réalisé pour le compte de la Monnaie de Paris montre à quel point ils demeurent attachés à l'argent fiduciaire : 83% d'entre eux se disent en effet attachés au liquide. Plus de 9 Français sur 10 disent s'en servir régulièrement, 70% au quotidien. Un chiffre particulièrement intéressant, après une année pandémique où la transmission d'espèces a été particulièrement mal vue !

Paiements par smartphone : des Français inquiets pour leur vie privée

La sécurité est un des points forts de l'argent fiduciaire : 61% des personnes interrogées ont « très confiance » dans le cash, alors qu'ils sont moins de la moitié (47%) à dire de même des cartes bancaires. Le chèque n'obtient que 29% de confiance, et 8% seulement pour le paiement par smartphone. Un monde sans espèces serait mal vécu par les répondants, puisque 86% d'entre eux estiment que leurs vies privées seraient davantage contrôlées. La question de la solidarité revient aussi beaucoup : 8% estime que sans liquide, le monde serait moins solidaire.

L'argent liquide, lien social

Par ailleurs, l'étude note que « la matérialité des espèces en fait un moyen de transmission de la valeur de l’argent aux plus jeunes (92%) mais aussi d’une culture, d’un pays, d’un patrimoine et de valeurs communes (80%) ». Dans ce contexte, difficile de remplacer l'argent liquide par des moyens dématérialisés immatériels. 83% des Français se disent d'ailleurs inquiets de voir disparaître les espèces. La moitié d'entre eux sont contre la disparition des pièces de 1 et de 2 centimes, une mesure envisagée par l'Europe dans les prochaines années.


A découvrir