Limitation des paiements : La lutte contre le terrorisme n'est qu'un alibi

10000 EUROS
Les non-résidents pourront continuer de payer jusqu'à 10 000 euros en
espèces.

Vous avez été très nombreux à m’écrire en me parlant de cette nouvelle limitation des paiements en espèces (ce qui veut dire que l’or EST et sera la seule monnaie).

Évidemment, nous sommes bien d’accord, la fraude fiscale c’est pô bien. D’ailleurs, certains députés en connaissent un rayon à ce sujet. Bien sûr, le terrorisme ce n’est pô bien non plus et on ne peut pas être pour le terrorisme, non seulement on ne peut pas être pour mais on est pour lutter contre le terrorisme, c’est une évidence…

D’où l’idée géniale de nos grands mamamouchis de décider de supprimer l’argent liquide… histoire de pouvoir mieux fliquer tout le monde. Car lorsque Michel Sapin parle de l’achat de kalaches, mon cher Michel (dont, par ailleurs, je reste un fervent admirateur de la répartition patrimoniale avec sa collection de pièces d’or et d’argent anciennes ou encore ses plus de 400 hectares de terres agricoles ainsi que son compte bancaire totalement vide ou presque), ça coûte nettement moins de 1 000 euros au marché noir… Du coup, rien dans cette limitation ne viendra empêcher l’apprenti terroriste de passer son examen de confirmation en massacrant quelques innocents… En revanche, cela devrait bien emmerder quelques petits artisans et commerçants… sans oublier les politiciens qui ont tout de même recours régulièrement aux mallettes de billets…

Mais les terroristes seront largement épargnés par cette loi pour deux raisons.

D’abord, Coulibaly a fait pour 6 000 euros de crédits auprès d’organismes bancaires de premier plan afin de financer sa petite aventure macabre. En plus, l’assurance décès n’est pas obligatoire pour d’aussi faibles montants, ce qui me fait dire que l’attaque de l’Hyper Cacher a été en réalité financé par des banques françaises (à l’insu de leur plein grès évidemment)… Rien à voir avec du cash et des tonnes de billets échangés sous le manteau !

Ensuite, de toutes ces mesures de surveillance destinées uniquement au péquin moyen, qui n’a rien à se reprocher si ce n’est de temps en temps un peu de noir pour améliorer l’ordinaire (je précise, pour la police de la pensée, que lorsque je parle de travail au noir il n’y a aucune connotation raciste de quelques sortes que ce soit, je ne parle pas de têtes de nègres qui restent tout de même un gâteau quoi que l’on en dise, alors inutile de me prendre pour une tête de turc, bon j’arrête mes jeux de « maux » ici tant l’humour par les temps qui courent devient dangereux), sont presque exclus les non-résidents.

Dis papa… c’est quoi un non-résident ?

Facile mon biquet, un NR ou Non-Résident c’est quelqu’un qui ne paie pas ses impôts en France. Cela veut dire que tous les étrangers sont par nature des non-résidents et que nos compatriotes (français) vivant à l’étranger et qui sont expatriés sont le plus souvent des non-résidents aussi.

Donc tous ces gens-là pourront, eux, continuer à payer jusqu’à 10 000 euros en espèces… Et là, trouver un ou deux terroristes potentiels sans papiers français, de vous à moi… ça doit pas être vachement bien dur hahahahahahahahaha…

La lutte contre la terreur est utilisée à des fins de contrôle de la population et c’est une atteinte évidente à la démocratie.

C’est une atteinte à nos libertés et je rappelle que la liberté n’est pas « limitée » car, par nature, une liberté « contrôlée » ou limitée est une absence de liberté.

Mais plus grave encore, lorsque les citoyens se rendront compte que seuls les gens respectueux des lois sont emmerdés par les lois, c’est alors la loi qui sera contestée comme elle l’est actuellement sur la répression routière.

Et je dois vous avouer que je ne me lasse pas de voir mes « amis » socialistes grands chantres de la « prêêêêvention » se comporter comme les plus grands fachos en menant une politique globale de répression à grande échelle de la population française. Cette répression est fiscale, sociale, et aussi, vous le savez, sémantique avec un étouffement de la pensée.

Je le redis… en pesant mes mots. Les socialistes chantres de la prévention sont en réalité actuellement ceux qui mettent en place la politique de répression globale la plus forte jamais menée dans notre pays. Je le dis d’autant plus facilement que je fais partie de ceux qui, loin d’être angéliques, pensent tout de même qu’avant de fusiller un gamin pour un vol d’autoradio (je sais maintenant c’est du MP3 ou 4), il vaut mieux tenter une approche moins radicale… et moins définitive.

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

Au coffre Le Contrarien Charles Sannat

Charles Sannat

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l'Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.

Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com

Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.