Les livres à lire absolument sur la plage pour mieux comprendre ce qui va se passer à la rentrée (ou en août)

Les livres à lire cet été recommandés par economiematin.fr

S'il y a bien une chose rassurante à la situation économique actuelle, c'est que tout est globalement déjà imprimé noir sur blanc dans des livres. Aucun n'est assommant ni angoissant, bien au contraire, puisque tout y est expliqué de manière simple et pédagogique, « à la Economie Matin » pour ceux qui sont habitués à nos engagements éditoriaux (que nous essayons de tenir le mieux possible, mais nul n'est prophète en son pays).

A lire tout d'abord, « Tous ruinés dans dix ans » par Jacques Attali. L'ouvrage est sorti en mai 2010, donc, a été bouclé vers février. Pour ceux qui l'ont déjà, et l'avaient surligné, surprise : tout est déjà dedans. Pour les autres, vous apprécierez (ou non) le long rappel historique des précédentes crises de la dette, qui remontent jusqu'aux Mésopotamiens, et qui malheureusement se sont toutes résolues ou dissolues dans des guerres.

Plus proche de nous (on parle de janvier 2011), « Jusqu'ici tout va bien », de Eric Verhaeghe, qui nous fait par ailleurs l'honneur d'écrire régulièrement sur economiematin.fr. Fils d'ouvrier devenu énarque, mais il se soigne, Eric Verhaeghe, qui a démissionné de la présidence de l'Apec et du Medef, explique en substance pourquoi nous allons tout droit dans le mur, malgré ceux qui klaxonnent pour prévenir.

« Pourquoi la France va faire faillite » de Simone Wepler, dont nous avons pu publier quelques extraits lors de sa sortie en mai 2012, a quant à lui l'immense mérite de ne pas nous prendre pour des imbéciles. L'auteur fait l'effort d'expliquer au lecteur, à grand renforts d'analogies, la situation économique de la France et plus largement de l'Occident, et pourquoi l'équation est désormais impossible à résoudre sans faire défaut sur une partie de la dette, de la manière forte (en disant zut à nos créanciers) ou douce (en les euthanasiant doucement grâce à l'inflation, comme le recommandait lui-même le grand maître Keynes, avec lequel l'auteur n'est pas tendre du tout, puisque sa théorie, ou du moins ceux qui s'en revendiquent, sont grandement responsables de notre marasme économique).

Et, pour compléter votre connaissance du sujet, ajoutez à tout cela l'ouvrage de Philippe Herlin (qui a également publié quelques avis d'expert sur economiematin.fr) « France, la faillite » qui a pour lui d'être sorti en septembre 2010 mais a été depuis réimprimé trois fois, et mis à jour au passage. Dans cet ouvrage, comme dans celui de Simone Wepler, les auteurs ne se contentent pas de faire un constat de la situation, mais proposent également au lecteur des « réflexes de survie » ou en tout cas quelques conseils manifestement frappés au coin du bon sens pour ne pas subir les prochains remous qui pourraient avoir des allures de tsunami sans être un minimum armé pour les anticiper, et réagir habilement.

Cette liste n'est évidemment pas exhaustive. Elle est anglée : La France et l'Occident vont mal, et devant nous, inéluctablement, nous avons des lendemains qui déchantent. Mais je ne vois, chez mes confrères journalistes économiques comme François Lenglet, ou chez les économistes dont je dévore les éditoriaux dans Le Point comme Nicolas Baverez ou Pierre Antoine Delhommais, aucune raison objective de vous recommander « Le monde merveilleux de Oui-Oui » ou « Bienvenue au pays des bisounours ».

 

 

Un homme averti en vaut deux !


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).