Livret A : les retraits supérieurs aux dépôts en novembre

La baisse du taux du Livret A à 1,25% répond à des problématiques
politiques et économiques qui justifient la décision de Pierre
Moscovici, ministre de l'Economie.

Les Français auraient-ils puisé dans leur épargne pour Noël ? Ou peut-être simplement car les temps sont durs ? Quoi qu'il en soit, les retraits sur le Livret A ont été supérieurs aux dépôts en novembre, pour le troisième mois de suite. Cela provoque donc une décollecte nette qui atteint quand même 790 millions d'euros, selon des chiffres publiés lundi par la Caisse des dépôts. En novembre 2012, la collecte nette sur le Livret A avait atteint 2,40 milliards d'euros.

Une mauvaise fin d'année

Si l'année a été plutôt bonne en terme de dépôts, elle s'établit à 11,79 milliards d'euros (décembre exclu), les trois derniers mois eux ont été plutôt mauvais. Sur les trois derniers mois, la décollecte nette sur le Livret A s'élève à 3,79 milliards d'euros. Le mois dernier, le Livret de développement durable (LDD) a également connu une décollecte nette, de 280 millions d'euros. Ces mauvais chiffres sont sans doute dus à la baisse du taux du Livret A passé de 1,75% à 1,25% en août dernier. A fin novembre, les sommes déposées sur le Livret A se montaient à 261,8 milliards d'euros et l'encours total sur les deux placements atteignait 361 milliards d'euros.
Et le mois de décembre ne risque pas de rattraper le coup avec les sommes importantes dépensés par les Français pour leurs cadeaux de Noël.


A découvrir

Tugdual de Dieuleveult

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.