Epargne : les impôts et la rentrée font passer le Livret A dans le rouge

1,66 MILLIARDS €
La collecte du livret A est dans le rouge en 2014 avec un déficit de
1,66 milliards d'euros.

Septembre est un mois maudit pour les Français : les ménages avec des enfants doivent préparer la rentrée scolaire avec tous les frais qu'il en découle, et tous les Français qui ont la chance d'avoir un travail doivent payer la dernière tranche d'impôt sur le revenu, si ce n'est l'intégralité de celui-ci. Et comme l'argent manque en ce moment, c'est dans le Livret A que les Français sont allés le piocher. Faisant passer la collecte dans le rouge sur les neuf premiers mois de l'année.

2,37 milliards d'euros retirés des Livrets A


Si en France il y a encore 366,4 milliards d'euros cumulés sur les Livrets A des Français, cette somme baisse doucement mais sûrement. En septembre 2014, la collecte de celui qui fut un temps le Livret d'Epargne Préféré des Français est encore négative. De 2,37 milliards d'euros.


C'est le cinquième mois consécutif que cela arrive et c'est sans aucun doute la faute à la rentrée et au paiement de l'impôt sur le revenu, dépenses auxquelles les français ne peuvent se soustraire même s'ils n'ont pas d'argent.

La collecte du Livret A dans le rouge depuis le début de l'année


Avec ce retrait de 2,37 milliards d'euros, la collecte du Livret A passe dans le rouge en 2014 : -1,66 milliard d'euros. Le Livret de développement durable (LDD) s'en sort mieux, toutefois.


Malgré une collecte négative également en septembre 2014 (-780 millions d'euros), la collecte sur les neuf premiers mois de l'année reste positive à +870 millions d'euros. Mais ça risque de ne pas durer.

En octobre les taxes foncières, en novembre la taxe d'habitation... et puis Noël


Les Français ne sont en effet pas encore sortis de l'auberge puisque les échéances s'enchaînent durant l'automne. Si en septembre c'est l'impôt sur le revenu qu'il faut payer, octobre et novembre ne sont pas en reste.


Les Français qui ont la chance de posséder un bien immobilier, que ce soit leur maison, plusieurs maisons, ou une maison qu'ils louent pour payer leur loyer, ont dû s'acquitter de la taxe foncière en ce mois d'octobre 2014. Et ils n'auront pas le temps de souffler.
Car en novembre, c'est la taxe d'habitation qui tombe.


Ah, oui, et en décembre il y a Noël, des fois que quelqu'un pense mettre de l'argent de côté... quelle drôle d'idée par les temps qui courent.


A découvrir