Livret A : collecte positive en août 2020, les Français continuent d'épargner

0,5 %
Le Livret A et le LDDS ont un taux de rémunération de 0,5%.

Voilà qui, une nouvelle fois, ne va pas faire plaisir au gouvernement qui ne cesse de répéter aux ménages français qu'ils doivent dépenser pour relancer l'économie. En août 2020, la collecte des deux livrets défiscalisés a de nouveau été positive, comme c'est le cas depuis le début de la pandémie de Covid-19. Loin de dépenser, les Français semblent vouloir renforcer leur épargne de précaution.

Quasiment 3 milliards d'euros épargnés en août 2020

La Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) commence à avoir l'habitude : les livrets défiscalisés des Français, le Livret A et le LDDS, ont de nouveau connu une collecte positive en août 2020. Très précisément, les Français ont déposé 2,25 milliards d'euros sur leurs Livrets A durant le deuxième mois des grandes vacances… et 600 millions d'euros sur leurs LDDS. Au total, une collecte de 2,85 milliards d'euros, selon les données publiées par la CDC le 22 septembre 2020.

La tendance, en France, est donc toujours la même : se préparer au pire, notamment à la récession de 9% attendue par Bercy en 2020, en alimentant une épargne de précaution qui ne cesse de croître. Les appels du gouvernement à dépenser ont donc été un échec… les Français ne veulent pas « se faire plaisir », comme l'avait demandé Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, mais bien tenter de traverser cette crise du mieux possible.

31 milliards d'euros placés sur les livrets défiscalisés

Selon les données de la CDC, c'est simple : la collecte des Livrets A et LDDS en août 2020 a été supérieure à celle d'août 2019 et même supérieure à celle de juillet 2020. Depuis le début de l'année 2020, en particulier depuis que la pandémie de la Covid-19 s'est révélée être réelle, les Français ont déposé plus de 31 milliards d'euros sur les deux livrets défiscalisés malgré un rendement de seulement 0,5% par an.

Au total, plus de 442 milliards d'euros étaient déposés, fin août 2020, sur l'ensemble des deux livrets. Un montant qui pourrait toutefois baisser alors que les Français doivent payer les impôts locaux durant le quatrième trimestre 2020 : la taxe foncière pour les propriétaires et la taxe d'habitation pour les plus riches.


A découvrir