Logement : la location longue durée devient plus rentable pour Airbnb

12 %
La location longue durée rapporterait 12% de plus que la location
Airbnb.

Les propriétaires de logements en location de courte durée, via Airbnb par exemple, pâtissent eux aussi de la baisse de touristes. Mais, selon l’agence Flatlooker, des solutions existent pour maximiser leurs revenus. 

Des revenus plus conséquents avec la location mixte 

Avec une saison touristique 2020 qui s’annonce bien en-dessous des années précédentes et un retour à une activité “normale” estimé par les professionnels du secteur à la saison 2021, les propriétaires tentent de s’adapter pour rentabiliser leur investissement locatif. 

L’agence de gestion locative en ligne, Flatlooker, a étudié trois scénarios pour un appartement meublé de 40 m2 à Paris. La location de courte durée, de type Airbnb, la longue durée (bail meublé d’un an pour un appartement de 40m² à 1.200 euros par mois) et un mixte (bail mobilité/étudiant jusqu’en avril 2021 puis location courte durée entre mai 2021 et août 2021).

Selon le calcul de l’agence, l'option la plus rentable pour les propriétaires serait la location qui combine courte et longue durée, le modèle mixte. Elle permettait de dégager 10.370 euros de revenus locatifs nets, soit près de 2.700 euros supplémentaires par rapport à la location de courte durée (7.680 euros). La location longue durée rapporterait quant à elle 8.610 euros, de revenus locatifs nets.  

La location longue durée plus rentable 

« Bien que la location courte durée semble générer des revenus conséquents même en période de crise, les coûts opérationnels liés à ce type de location sont très importants », précise Nicolas Parisot, co-fondateur de Flatlooker. Pour une location de courte durée, les propriétaires devront s’acquitter d’une taxe d’habitation, des charges (eau, gaz, wifi) ainsi que des frais de copropriétés qui peuvent aloudir leur budget. 

Avec les hypothèses de Flatlooker, et une fois les charges et les impôts déduits, la mise en location longue durée rapporterait ainsi 12% de plus que la location Airbnb. Avec l'option mixte les propriétaires peuvent même espérer un gain de 35% supérieur par rapport à une location de courte durée via Airbnb. À noter toutefois qu’un logement Airbnb ne peut de toute façon être loué plus de 120 nuitées par an.


A découvrir