Le LOSC meilleur vendeur de Ligue 1

Deuxième du championnat de France l’an dernier, le LOSC Lille est revenu sur le devant de la scène après de longs  mois de galère. Un excellent dernier exercice qui aura notamment mis en valeur quelques joueurs, permettant au club lillois de vendre à foison cet été. A l’heure où l’on écrit ces lignes, l’équipe de Gérard Lopez est tout simplement celle qui a le plus vendu en Ligue 1.

En transférant Nicolas Pépé à Arsenal la semaine dernière, il est peu dire que Lille a fait une sacrée affaire sur le marché estival des transferts. Vendu pour près de 80 millions d’euros aux Gunners, l’international ivoirien, qui aura permis à son équipe de déjouer les cotes des bookmakers l’an dernier (1) "Cotes Football : explications sur Wincomparator", a fait décoller les finances du club, portant le total des ventes à 150 millions d’euros rien que pour ces dernières semaines de mercato.

En plus des départs conjugués de Rafael Leao (30M€), Thiago Mendes (22M€), Anwar El Ghazi (9M€) ou encore Youssouf Koné (9M€), le club nordiste semble avoir renfloué ses caisses pour de bon, alors qu’il avait déjà vendu pour près de 70M€ l’an dernier (2) "Mercato LOSC : chiffres Transfermarkt". Plutôt bons dans la négociation, les dirigeants lillois sont ainsi devenus cette semaine les plus gros vendeurs français de ce mercato, devant l’Olympique Lyonnais de Jean Michel Aulas.

Mieux que l’OL, Paris, Monaco et Marseille

Grâce à leurs ventes totales de 150 millions d’euros, les champions de France 2011 ont notamment dépassé l’Olympique Lyonnais, troisième l’an dernier, et ses 133 millions d’euros empochés sur la même période. Un exploit qui n’est évidemment pas anodin, surtout quand on sait que des joueurs confirmés comme Ndombélé, Fékir ou Mendy sont partis côté Lyon, et qui semble démontrer que le nouveau modèle lillois porte déjà ses fruits, moins de trois ans après l’arrivée de Gérard Lopez au poste de président.

Également devant le PSG (72M€), l’OM (21M€) ou encore Monaco (54€M) dans le domaine, les Nordistes devraient donc avoir de quoi travailler d’ici la fin du mercato, d’autant qu’ils se sont déjà renforcés à pas mal de postes depuis l’entame de la fenêtre. Victor Osimhen, par exemple, est venu renforcer les rangs du LOSC, tout comme le jeune Timothy Weah, l’expérimenté Benjamin André ou encore les belles promesses Bradaric et Djalo. Pour une balance commerciale dépassant presque les 100M€ de bénéfices. Financièrement, il est donc compliqué de faire mieux. A voir maintenant si le sportif suivra.


A découvrir