Lutte contre la fraude fiscale : 2019 a été une très bonne année

22 %
Le data mining a été à l'origine de 22% des contrôles.

La lutte contre la fraude fiscale en France continue… et en 2019 elle a permis de récupérer une nouvelle somme élevée, supérieure à l’estimation initialement annoncée. Ça ne permettra pas de rembourser la dette du Covid-19, mais ce sont quelques milliards d’euros qui ne peuvent pas faire de mal aux finances publiques.

12 milliards d’euros récupérés dans la lutte contre la fraude fiscale

Selon les informations du journal Les Échos, en 2019 les services de lutte contre la fraude fiscale de Bercy ont bien travaillé. Il ne s’agit pas d’un record, celui-ci est conservé par l’année 2015 avec ses quelques 21,2 milliards d’euros récupérés par le fisc, mais la somme reste au-dessus des attentes.

Les contrôles et redressements de 2019 ont permis à l’État d’empocher 12 milliards d’euros. Selon Les Échos, dans le détail, 9 milliards d’euros sont liés aux contrôles, 2 milliards aux rentrées financières additionnelles et environ un milliard aux accords conclus avec les grandes entreprises, dont Google. Les sommes finales sont bien plus importantes que celles annoncées en février 2020, 9 milliards d’euros en tout, car il manquait les données de la fin de l’année 2019.

Pour les finances publiques, qui sont mises à dure épreuve à cause de la crise sanitaire du Covid-19 et de la crise économique qui s’en suit, c’est une petite bonne nouvelle.

Les contrôles plus précis grâce au data mining

Bercy a pu utiliser, pour identifier les fraudeurs, de nouveaux systèmes dont le data mining : cette technique consiste à recouper des bases de données pour identifier les personnes dont le niveau de vie, par exemple, ne correspond pas à leurs déclarations. Son efficacité est redoutable : 22% des contrôles sont liés à des incohérences dans les données recoupées, pour une fraude confirmée de 785 millions d'euros.

Les réseaux sociaux, sur lesquels tout un chacun poste ses photos et autres données précieuses, sont désormais un outil majeur pour identifier les fraudeurs. Ces derniers sont donc prévenus : faites profil bas ou attendez-vous à un redressement…


A découvrir