La lutte contre les jets de mégots s'intensifie

68 EUROS
Jeter un mégot par terre peut coûter jusqu'à 68 euros d'amende.

Des associations alertent les autorités des différentes villes et l’opinion publique sur l’ampleur du problème des jets de mégots. A Paris, les agents municipaux ramassent 350 tonnes de mégots chaque année qui posent des problèmes de pollution de l’eau et coutent chers aux collectivités.

Le geste est un réflexe chez beaucoup de fumeurs. Jeter son mégot par terre est une vilaine habitude dont on ne saisi pas toujours les conséquences environnementales, sanitaires et économiques. L’association des Droits des non-fumeurs (DNF) est là pour leur rappeler. D’après ses militants, huit millions de mégots sont jetés chaque minute dans le monde et à Paris 350 tonnes sont ramassées chaque année. Des chiffres qui font tourner la tête et réaliser l’ampleur du problème.

« L'association Surfrider, dédiée à la préservation des océans et du littoral, en a ainsi collecté près de 15 000 en moins d'une heure autour du canal de L'Ourcq, dans la capitale. Ces mégots constituent, pour DNF, « un fléau pour l'environnement » et « un défi à relever ». L'association appelle les pouvoirs publics à s'investir sur ce dossier essentiel » rapporte Le Point.fr. La légère baisse du nombre de fumeurs n’est pas suffisante pour que la situation évolue.


 

Lire la suite sur RSE Magazine


A découvrir