Manager de transition : un investissement payant pour les entreprises

Dans cette période de crise sans précédent, l’engouement pour le management de transition ne semble pas faiblir parmi les entreprises en proie à l’incertitude, en témoigne une évolution des taux journaliers chez les profils les plus convoités. Ressource externe très qualifiée et très expérimentée, le manager de transition doit désormais répondre à de nouveaux défis !

Management de transition : le vrai coût de l’expertise

Dans sa première étude européenne portant sur le management de transition, le cabinet Robert Walters a dressé le bilan de cette profession plébiscitée par les entreprises en quête de croissance et de transformation. Réalisée auprès de 2 000 managers de transition exerçant en Europe, cette enquête révèle quelques informations très intéressantes concernant ces experts de haut vol dont l’expertise peut représenter un coût important pour les organisations.

Voici notamment les 7 fonctions les plus recherchées en France en 2020 parmi les managers de transition, ainsi que leurs taux journaliers respectifs :

• Directeur général : de 1 600 à 4 500 €

• Directeur de la restructuration : de 1 600 à 4 500 €

• Directeur financier : de 1 300 à 2 500 €

• Directeur juridique : de 1 500 à 2 500 €

• Directeur des systèmes d’information : de 1 200 à 2 500 €

• Directeur des ressources humaines : de 1 600 à 2 100 €

• Directeur de la trésorerie : 1 300 à 1 800 €

Selon Robert Walters, « l’évolution des taux entre 2019 et 2020 (pré ou post-covid) reflète les fonctions en tension, qu’il s’agisse de pénurie d’experts ou d’enjeux critiques pour les entreprises ». Ainsi, comme l’indique l’étude, les taux journaliers qui ont le plus progressé en un an sont ceux des Directeurs de la trésorerie (+38 %), des Directeurs comptables (+24 %) et des Directeurs de la restructuration (+20 %). Des fonctions cruciales en cette période de crise, de restructurations, des faillites, de redressements et de cessions/acquisitions.

Les managers de transition face à de nouveaux enjeux

Malgré des taux journaliers importants, qui plus est en évolution sur les fonctions les plus stratégiques en cette période de crise sanitaire mondiale, le recours au management de transition reste largement privilégié, malgré une baisse de rythme constatée en 2020 par les professionnels du secteur.

Véritable apôtre de l’amélioration continue et de la performance, le manager de transition met traditionnellement son savoir-faire avancé, ses méthodologies éprouvées et ses nombreuses années d’expérience au service des organisations plongées dans l’incertitude. Aux côtés des entreprises, le manager de transition voit ses missions évoluer. Autrefois appelé en urgence par des acteurs en crise en quête de solutions immédiatement opérationnelles, il se mue de plus en plus en accompagnateur privilégié de la transformation des entreprises, conduisant leur changement organisationnel. Un rôle central que la crise de la COVID-19 devrait confirmer.

Reste à trouver un manager de transition en mesure d’assurer la rentabilité et la pérennité de l’entreprise ! Si certains experts du domaine font le choix de mener leur barque en totale indépendance, la plupart des managers collaborent désormais avec des cabinets de recrutement ou des réseaux de managers de transition. Des regroupements de professionnels qui permettent aux donneurs d’ordres de trouver rapidement un profil adapté aux besoins exprimés et de profiter d’un encadrement sécurisé, notamment grâce à la solution du portage salarial.


A découvrir