Manger des oeufs réduirait le risque d'AVC

Manger des oeufs ne serait finalement pas mauvais pour la santé. Mais
cela ne réhabilite pas pour autant l'île flottante !

C'est une étude qui risque de faire du bruit, si d'autres équipes de chercheurs obtiennent les mêmes résultats. D'après un article publiée dans une revue médicale de référence, il existe en tout cas un lien entre la consommation modérée d'oeufs, et la diminution du risque de cardiovasculaire.

C'est en croisant les données de plus de 400 000 personnes âgées de 30 à 79 ans, qui ont consigné leurs habitudes alimentaires pendant cinq ans, que des chercheurs sino-américains sont arrivés à une conclusion surprenante. Contrairement aux idées reçues, les oeufs, riches en choléstérol, n'acroissent nullement le risque d'accident cardiovasculaire. Bien au contraire ! Ceux qui ont déclaré avoir consommé autour de cinq oeufs par semaine ont été 26 % moins nombreux à faire un AVC, comparé à ceux qui ont déclaré consommer moins, ou très peu d'oeufs !


Manger des oeufs ne ferait pas augmenter le mauvais choléstérol

L'étude statistique porte sur une base large de plus de 80 000 malades atteints de pathologies cardiovasculaires décelées au cours de la période de suivi. Près de 10 000 personnes sont décédées par ailleurs au cours de l'étude, d'une maladie cardiaque. Or, tous les malades et personnes décédées consommaient significativement moins d'oeufs que les autres personnes suivies. Le croisement statistique donne une diminution théorique de 18 % du risque de décès par maladie cardiovasculaire au sein du groupe déclarant consommer en moyenne un oeuf par jour. Le risque de maladie cardiaque est lui réduit de 12 %. 

D'autres études par le passé ont déjà montré que la consommation régulière d'oeufs ne provoquait pas d'augmentation du choléstérol LDL dans le sang des personnes suivies pour un diabète de type 2, ou pour un pré-diabète. Maintenant, il ne faut pas oublier que les oeufs se retrouvent dans de nombreux aliments, notamment les gateaux, et qu'ils sont souvent associés à d'autres substances nutritives dont les méfaits sont quant à eux avérés ! Manger des oeufs ne veut pas dire que l'on peut manger des oeufs mayonnaise tous les jours, ou encore, des gâteaux à outrance....


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).