Manipulation des compteurs kilométriques : toujours pas de protection efficace

33 %
Les compteurs électriques de 33% des voitures d'occasion vendues en
Allemagne ont été trafiqués

L’ADAC, l’association allemande spécialisée dans le domaine de l’automobile, a récemment testé de falsifier les compteurs kilométriques de trois voitures récentes. Pour l’association, la réglementation européenne doit garantir une protection fiable.

D’après une étude menée par l’ADAC (Allgemeiner Deutscher Automobil-Club e.V.), il est encore possible de falsifier très rapidement et facilement le compteur kilométrique des voitures récentes. L’association allemande a essayé de manipuler les compteurs kilométriques de trois voitures récentes : une Opel Grandland X de 2020, une Peugeot 208 de 2019 et une Ford Kuga de 2019. En quelques minutes, l’opération a été effectuée sur chaque voiture. En Allemagne, la police estime qu’une voiture d’occasion sur trois en Allemagne est vendue avec un compteur kilométrique falsifié.

Des appareils disponibles à tous pour 150 euros

Des appareils pratiques et faciles à utiliser qui sont légalement disponibles dans les magasins sont utilisés pour manipuler les compteurs kilométriques. Avec le logiciel qu'ils contiennent, le kilométrage de la majorité des véhicules peut être ajusté sans avoir à retirer le compteur kilométrique ou d'autres pièces de la voiture. Les voitures d’occasion ne sont pas les seules dont le compteur kilométrique a été modifié, souvent les véhicules de location y ont également le droit. La plupart des ateliers et experts automobiles sont incapables de détecter si une manipulation du compteur kilométrique a été effectuée.

Les victimes de cette arnaque restent, pour la plupart, les acheteurs de voitures d’occasion dont le compteur kilométrique a été modifié. Au-delà de payer la voiture plus cher que sa véritable valeur, l’acheteur risque de faire face à de grosses pannes. Par exemple, si une pièce du moteur se casse alors que vous pensiez avoir tout le temps qu’il fallait pour la remplacer, vous pourriez vous retrouver avec plusieurs milliers d’euros de dommages.

La loi européenne n’est pas respectée

Depuis septembre 2018, une réglementation européenne demande à ce que les compteurs kilométriques des voitures neuves soient systématiquement protégés. Pour le club automobile allemand, cette mesure n'est pas suffisamment appliquée. L’association demande à ce que cette réglementation soit modifiée pour définir clairement que cette protection doit être efficace et que ce soit beaucoup plus contrôlé.


A découvrir