Le marché des smartphones arrive à saturation

75 %
En France, en 2014, 75% des smartphones achetés devraient être des
"entrée de gamme".

C'est bientôt la fin d'une belle histoire et le début d'un cauchemar pour les constructeurs de smartphones. Alors qu'ils ont bénéficié d'une croissance fulgurante ces dernières années (+24% de ventes en 2013), le marché arrive à saturation et les ventes risquent fort de ralentir. Surtout chez les smartphones haut de gamme d'après l'Institut GFK qui a mené une étude à ce sujet.

Les smartphones « entrée de gamme » sont le futur du marché


Selon l'institut GFK, en 2015 les ventes de smartphones haut de gamme ne devraient progresser que de 8%. C'est pas mal, mais c'est loin d'être le niveau de 2013 lorsque ceux-ci ont vu leurs ventes progresser de 24%.


Surtout, face aux smartphones haut de gamme qui faisaient la différence il y a quelques années, le niveau technologique a eu tendance à se niveler et les nouveaux « derniers nés » ne présentent pas une différence de taille avec les anciennes générations... et surtout avec les smartphones d'entrée de gamme.


Ces derniers, selon l'Institut GFK, devraient représenter près de 75% des ventes en France en 2014.

Une saturation du marché qui touche tous les secteurs


Les smartphones entrée de gamme ont donc un peu de répis face à leurs concurrents plus chers, mais pas de beaucoup. Dès 2015, en fait, la saturation devrait également les toucher même si leurs prix, entre 80 et 160 euros, les rendent attractifs.


Cela est dû, entre autres, au taux de pénétration des smartphones : 69% de la population des pays développés et émergents devrait en posséder un avant 2017. Les nouveaux marchés comme la Chine, par ailleurs, sont demandeurs de smartphones moins chers, la population n'ayant pas encore les moyens de payer un prix trop élevé.


Cette demande, que GFK estime à 510 millions d'unités pour des appareils coûtant moins de 80 euros, devrait entraîner une baisse généralisée des prix à court terme ainsi que l'apparition de plus de modèles d'entrée de gamme chez les acteurs du secteur.


A découvrir