Marchés actions : est-ce vraiment très différent ?

77 milliards $
Le fonds GMO géré par David Grantham pèse 77 milliards de dollars.

Nouvel attentat à Manchester, dénonciation par les Saoudiens des Qatari comme tirant les ficelles du terrorisme, banques italiennes à la dérive, coup de pied de Trump dans la filière de la rente climatique… Tout ceci n’a aucune importance pour M. le Marché dont le moral reste résolument au beau fixe.

Un investisseur chevronné de plus rend les armes et s’incline. Il s’agit de David Grantham, le gérant du fonds GMO qui pèse 77 Mds$. « Les valorisations élevées dureront », a-t-il indiqué au Financial Times.

« J’ai dédié ma vie à dénoncer les bulles financières et je ne pense pas que nous soyons dans une bulle. Un investisseur axé sur la valeur comme moi mange, respire et rêve de retour à la moyenne. Il est très difficile de reconnaître quand le monde a changé, mais mon travail consiste à réfléchir à propos des marchés et non pas à être membre d’une église ».

« Cette fois cela paraît vraiment très, très différent », a-t-il écrit dans sa dernière lettre aux investisseurs. La moyenne à long terme a changé, selon lui.

Le nouveau ratio cours sur bénéfice « normal » est de 23,36

Pourquoi est-ce différent ? Pourquoi 1997 ? Est-ce un hasard si le fonds spéculatif LTCM a été sauvé de la faillite par Alan Greenspan en 1998 ? Non, ce n’est pas un hasard. Les taux n’ont pas cessé de baisser et ils sont devenus si bas que la faillite est devenue impossible !

Tout s’évalue dans une monnaie politique sans lien avec l’économie réelle

Les gens admettent que la monnaie soit devenue politique, sans aucun lien avec l’économie réelle. Ils ont confiance en cette monnaie. Les faillites sont retardées, repoussées par la multiplication du crédit infini et gratuit. Une telle monnaie est rendue possible grâce à l’abandon de l’étalon or par Alan Greenspan. Mmmmm…mais pourquoi donc l’or recommence-t-il à monter ? Qui en a encore besoin ? Est-ce vraiment, vraiment différent ? Les dettes pourraient-elles ne plus être remboursées ?

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit


A découvrir

Simone Wapler

Simone Wapler est directrice éditoriale des publications Agora, spécialisées dans les analyses et conseils financiers. Ingénieur de formation, elle a quitté les laboratoires pour les marchés financiers et vécu l'éclatement de la bulle internet. Grâce à son expertise, elle sert aujourd'hui, non pas la cause des multinationales ou des banquiers, mais celle des particuliers.

Elle a publié "Pourquoi la France va faire faillite" (2012), "Comment l'État va faire main basse sur votre argent" (2013), "Pouvez-vous faire confiance à votre banque ?" (2014) et “La fabrique de pauvres” (2015) aux Éditions Ixelles.