McDonald's n'a plus l'exclusivité de la marque « Big Mac » en Europe

900 MILLIONS
Il se vend 900 millions de Big Mac dans le monde chaque année.

Dans l’Union européenne, McDonald’s ne pourra plus se prévaloir de l’exclusivité de la marque « Big Mac », qui est pourtant historiquement associée de près avec le géant de la restauration rapide.

Coup de semonce dans le petit monde de la restauration rapide ! McDonald’s a perdu l’exclusivité de la marque « Big Mac », qui pourrait donc potentiellement être utilisée par d’autres entreprises pour désigner d’autres produits que le fameux sandwich. C’est Supermac, petite chaîne irlandaise de restauration, qui a porté l’estocade. En mars 2017, l’entreprise créée en 1978 a déposé une requête devant l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO), avec dans sa ligne de mire les pratiques d’intimidation que pratiqueraient McDonald’s sur le vieux continent.

David contre Goliath

Le principal reproche de Supermac, c’est d’empêcher la croissance de l’entreprise au Royaume-Uni et dans le reste de l’Union européenne (le groupe compte une centaine de restaurants) en déposant des noms de marques puis en les mettant de côté afin de les utiliser contre des concurrents. L’EUIPO a entendu cet argument et dans sa décision, l’Office a jugé que McDonald’s n’avait effectivement pas fait un usage « réel » de la marque pour les biens et services qu’elle était censée protéger. « Big Mac » avait été déposée pour plusieurs produits alors que chacun sait qu’il s’agit du sandwich emblématique de l’enseigne.

Expansion en Europe

Supermac, conscient de rejouer l’histoire de David contre Goliath, a remporté la partie malgré son statut et les « poches profondes » de McDonald’s, comme l’a expliqué Pat McDonagh, le directeur général de la chaîne. Désormais, l’enseigne irlandaise a les mains libres pour s’étendre au-delà du Royaume-Uni. Le groupe McDonald’s n’a pas encore fait part de sa réaction.


A découvrir