McDonald's retire le cheeseburger de ses Happy Meal

17,4 %
17,4% des enfants et adolescents américains sont considérés comme
obèses.

C'est un véritable symbole qui va tomber. Le cheeseburger va en effet disparaitre des menus pour enfants Happy Meal de McDonald's. Un changement significatif pour l'enseigne de restauration rapide, qui veut transformer son image.

Créé en 1979, le Happy Meal est un des produits vedettes de McDonald's. Aux États-Unis, il pèse pour 15% environ du chiffre d'affaires du groupe. Très populaire auprès des enfants, le Happy Meal contient une boisson, un plat principal (souvent un cheeseburger donc), un accompagnement et un jouet. Le tout à un prix abordable. Mais la chaîne de fast food veut en faire le porte-étendard de sa volonté de transformation de son image de marque, quitte à perdre des ventes. Il y a quatre ans, le soda laissait ainsi sa place à un jus de fruit ; résultat : les ventes ont reculé de 14%.

Des ventes en recul

Mais le changement est à ce prix. À l'horizon 2022, McDonald's veut limiter le nombre de calories (600 maximum) et de sodium (pas plus de 650 milligrammes) dans au moins la moitié des menus pour enfants servis dans ses restaurants. Ce qui explique le retrait du cheeseburger des Happy Meal, qui sera effectif au mois de juin aux États-Unis. Voilà qui est de nature à mécontenter certains consommateurs, même s'il restera cependant possible de commander ce sandwich à part. McDonald's s'est engagé dans un changement au long cours des habitudes de consommation.

Changement d'image

Le réseau de restauration rapide est souvent pris pour cible par les nutritionnistes, qui l'estiment être en partie responsable de l'épidémie d'obésité qui frappe aux États-Unis : un tiers des enfants et des ados (de 2 à 19 ans) est en surpoids. Un tiers d'entre eux mangent dans un fast food une fois par jour… C'est ce qui explique le virage « sain » de McDonald's, qui a aussi misé sur les salades pour répondre aux nouveaux goûts des consommateurs.


A découvrir