Médicaments : Touraine opposée à la vente en supermarchés

L'objectif est de ramener le trou de la Sécu en dessous de 13
milliards d'euros, pour la première fois depuis le début de la crise.
Cette année, il dépasse les 16 milliards...

Alors que l'autorité de la concurrence s'est prononcée ce jeudi 19 décembre en faveur de l'ouverture du marché de la distribution des médicaments sans ordonnance ailleurs que dans les pharmacies, la ministre de la Santé, elle, s'est dite opposée à cette ouverture.

Touraine attachée au "monopole officinal"

Marisol Touraine estime que cette ouverture ne pourrait plus offrir les mêmes garanties de sécurité pour les clients. Pour la ministre, la vente en pharmacie des médicaments sans ordonnance permet notamment de lutter contre la contrefaçon. Dans un communiqué, le ministère de la Santé explique que Marisol Touraine "réaffirme son attachement au monopole officinal sur les médicaments, qui permet à notre pays de sécuriser leur dispensation et d'agir efficacement contre la contrefaçon, tout en garantissant l'accès de nos concitoyens aux médicaments sur l'ensemble du territoire".

De son côté, l'Autorité de la concurrence souhaite que la France s'aligne sur la politique de ses voisins (l'Italie par exemple) tout en évitant les dérives constatées en Angleterre notamment. Cette ouverture de la distribution ne se limiterait d'ailleurs pas aux médicaments sans ordonnance. Elle pourrait également toucher les tests de grossesse ou les produits d'entretien pour lentilles.


A découvrir

Tugdual de Dieuleveult

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.