Les ménages disposent en moyenne de 14 000 euros sur leurs comptes courants

390 MILLIARDS
L'encours des dépôts à vue représente 390 milliards d'euros.

L’argent est largement disponible sur les comptes courants des Français. Une étude de BPCE relève que le bas de laine des dépôts à vue n’a jamais été aussi lourd !

Ce sont 390 milliards d’euros qui dorment sur les comptes courants des Français, d’après cette étude de BPCE révélée par Les Echos. Un montant très important, qui représente en moyenne 14 000 euros par ménage. De l’argent qui ne sert pas : les comptes courants ne sont pas rémunérés. Depuis 2013, le montant déposé sur les dépôts à vue a augmenté de 50%, relève l’étude. Les Français ne sont pas les seuls à procéder de la sorte : c’est le cas aussi des Allemands, des Belges et des Espagnols, dans des proportions encore plus élevés. En Espagne, les dépôts sur ces comptes a tout simplement doublé.

Dépôts en progression

Comment expliquer cet intérêt des Français pour leurs comptes courants ? C’est tout d’abord du pragmatisme, cet argent pouvant être rapidement mobilisé pour faire face à une dépense imprévue ou à éviter un découvert. Mais ce bas de laine ne rapporte rien, contrairement aux livrets d’épargne… cependant, les taux d’intérêt sont si bas que les ménages ne prennent plus la peine d’y déposer leurs économies. Et à moyen terme, les choses ne vont pas aller en s’améliorant, puisque le taux de 0,75% va se poursuivre jusqu’en 2020.

Des taux bas pendant longtemps

La Banque centrale européenne participe de la tendance ; l’institution va en effet maintenir ses taux bas pendant encore au moins un an pour soutenir l’économie. Si l’encours des dépôts à vue a augmenté dans de fortes proportions, celui des livrets d’épargne a connu une croissance modeste de 4% sur les cinq dernières années. L’épargne pèse 512 milliards d’euros.


A découvrir