Mères de famille nombreuse : Wonderwoman à la maison, Wonderwoman au bureau

9,9 %
En France 9,9% des couples ont 3 enfants ou plus (données 2007).

Il faut parfois une étude pour valider quelque chose que certains savaient déjà. D'après le département de recherches de la banque fédérale de Saint-Louis (research.stlouisfed.org/fred, une des 12 banques centrales américaines), les femmes avec enfants seraient largement plus productives que celles sans enfant.


La différence devient significative quand elles ont « deux enfants ou plus ». L'étude, qui portait sur 10 000 personnes, hommes et femmes, dit précisément : « Les mères de famille qui ont au moins deux enfants sont en moyenne plus efficaces que celles qui n'ont qu'on enfant, et les femmes avec enfants sont généralement plus productives que celles qui n'en ont pas ».

Mais, et vous ne le verrez peut-être pas autant mis en avant dans d'autres articles sur le sujet, l'étude affirme également que... les pères de deux enfants ou plus sont en général plus productifs que ceux qui n'en ont pas !

Les hypothèses sont nombreuses pour expliquer cette différence entre hommes et femmes avec ou sans enfants, mais l'on gardera en particulier en tête la capacité d'organisation propre aux parents de famille nombreuse (à partir de trois donc), qui ne peuvent se dérober aux taches ménagères, d'éducation et d'organisation des loisirs au quotidien. Cette « contrainte » à laquelle il ne peuvent se dérober les structurerait mentalement, leur donnant un avantage concurrentiel au travail : jusqu'au-boutistes, efficaces, pragmatiques, et accessoirement économes.

Autre explication plus surprenante : les pères et mères de famille, convaincus consciemment ou inconsciemment des risques d'être moins facilement promus, eu égard à leur charge de famille, mettraient les bouchées doubles au travail pour démontrer le contraire et attirer l'attention sur eux !

En attendant, tout bon DRH avec un minimum d'expérience savait déjà que les parents avec plusieurs enfants à charge faisaient de bons collaborateurs. Encore fallait-il une étude pour les conforter dans cette idée...


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).