Micro-entrepreneurs : 25% ne génèrent pas de chiffre d'affaires

42,6 %
Seuls 42,6% des micro-entrepreneurs du secteur des transports et de
l?entreposage ont généré un chiffre d'affaires en 2016.

Parmi les personnes immatriculées au statut de micro-entrepreneur, un quart ne génèrent aucun chiffre d’affaires. Le chiffre d’affaires moyen de l’ensemble des personnes immatriculées s’élève quant à lui à 9 800 euros par an, révèle le dernier bilan de l’Acoss, l’organisme gestionnaire des URSSAF.

Les micro-entrepreneurs gagnent 9 800 euros par an en moyenne

Parmi les micro-entrepreneurs inscrits fin 2016, un peu plus des trois quarts (75,8%) ont généré un chiffre d’affaires au cours de l’année, apprend-on de la dernière étude de l’Acoss consacrée aux personnes ayant adopté ce statut. Les secteurs dans lesquels les micro-entrepreneurs sont les plus nombreux à déclarer un chiffre d’affaires sont la coiffure et les soins du corps (88,5%), la santé (87,8%) et les activités sportives (84%). À l’inverse, seulement 42,6% des micro-entrepreneurs du secteur des transports et de l’entreposage ont généré un chiffre d'affaires au cours de l’année.

Depuis 2014, le chiffres d’affaires annuel moyen des micro-entrepreneurs s’accroît pour atteindre en 2016 un peu plus de 9 800 euros par micro-entrepreneur et par an. Le chiffre d’affaires se situe à moins de 1 555 euros annuels pour un micro-entrepreneur sur quatre, et à moins de 5 250 euros pour un micro-entrepreneur sur deux.

Micro-entrepreneurs : les effectifs ont progressé de 47% entre 2011 et 2016

De manière générale, malgré l’accumulation des contraintes qui se sont adossées au statut de micro-entrepreneur depuis sa création en 2008 sous une forme simplifiée au maximum, le dispositif n’a rien perdu de sa popularité. Compte tenu des radiations, le nombre de micro-entrepreneurs a progressé de 6,9% en 2016. Et entre 2011 et 2016, le nombre de micro-entrepreneurs inscrits a progressé de 47%. Les plus fortes hausses d’effectifs se concentrent dans les secteurs des transports et entreposage (+480%), de la santé (+155%), des activités sportives (+100,7%) et du nettoyage (+94,3%).

Les secteurs comptant le plus d’effectifs sont ceux de la construction, des arts, spectacles et activités récréatives, des services à la personne, de l’industrie, et du conseil. On compte le plus de micro-entrepreneurs en Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Ile-de-France et PACA, tandis que les chiffres d’affaires les plus élevés sont enregistrés en Bretagne, dans les Pays de la Loire, en Auvergne et dans la région PACA.


A découvrir