Mixité en entreprises : les bénéfices augmentent avec davantage de femmes à la direction

30 %
Les bénéfices de la mixité apparaissent lorsque les femmes occupent
30% des postes de cadres.

Les femmes aux postes de direction permettent à une entreprise d’améliorer ses bénéfices, souligne un rapport de l’Organisation internationale du travail, qui déplore toutefois un « plafond de verre ».

Le principal enseignement de ce rapport au long cours (13 000 entreprises réparties entre 70 pays) est simple à comprendre : les sociétés qui intègrent des femmes dans leur organigramme ont davantage de chance de faire progresser leurs bénéfices. Les deux tiers d’entre elles qui ont choisir de développer la mixité dans les postes de management ont ainsi augmenté leurs bénéfices de 5% à 20%. La moitié des entreprises soulignent par ailleurs une amélioration de la créativité, de l’innovation et de la réputation de la société lorsqu’elles procèdent à une augmentation de la présence des femmes dans leur direction.

Équilibre entre les sexes

Deborah France-Massin, directrice du Bureau des activités pour les employeurs de l'OIT, conseille aux entreprises d’envisager l’équilibre entre hommes et femmes « dans la perspective du résultat final, et pas uniquement du point de vue des ressources humaines ». Selon l’OIT, l’équilibre entre les sexes dans les postes de direction est atteint avec un ratio 40/60. Les bénéfices de la mixité commencent à apparaitre lorsque 30% des postes de cadres supérieurs ou cadres dirigeants sont occupés par des femmes.

Plafond de verre

Malgré tout, il existe toujours un plafond de verre. « Il y a quelques fissures, mais il y a encore du chemin à faire », a indiqué Deborah France-Massin durant une conférence de presse. Près des deux-tiers des entreprises reconnaissent ainsi ne pas atteindre l’objectif des 30%. L’étude pointe également du doigt le manque de mixité au sein des conseils d’administration ; les femmes ne sont que 23,6% à détenir un siège. L’absence des femmes dans les postes à responsabilité dans la direction financière est également patent, les entreprises préférant souvent confiner les femmes dans les ressources humaines ou dans l’administration.


A découvrir