Apple se renforce dans les paiements sans contact

100 millions de dollars
Selon Bloomberg, Apple a déboursé 100 millions de dollars pour
l'acquisition de Mobeewave.

Selon les informations de Bloomberg, Apple vient d’acquérir la start-up Mobeewave, qui permet aux commerçants d’accepter des règlements par carte bancaire avec un simple smartphone muni de la technologie NFC.

Mobeewave : Apple s’est précipité pour contrecarrer Samsung

Si Apple Pay et Samsung Pay ont signé le début de la fin de la carte bancaire physique, la start-up Mobeewave a fait de même pour le terminal de paiement du commerçant. Plus besoin d’avoir une machine dédiée pour accepter les règlements par carte : n’importe quel smartphone muni de la technologie NFC suffit pour accepter les règlements clients. La start-up à l’origine de cette innovation n’a pas laissé indifférent Apple, qui vient de la racheter ensemble avec son équipe, croit savoir Bloomberg.

Apple avait en effet une bonne raison de racheter (ou, du moins, prendre une participation dans) Mobeewave. En janvier 2020, Mobeewave avait conclu un partenariat avec Samsung, rendant sa technologie disponible sur les smartphones du constructeur coréen. Selon les informations de PitchBook, ce dernier avait d’ailleurs investi plus de 20 millions de dollars dans Mobeewave. Apple, dont l’iPhone embarque la technologie NFC depuis 2014, n’avait pas de raison de passer à côté de cette opportunité. Selon Bloomberg, Apple a déboursé 100 millions de dollars pour cette acquisition.

Paiements électroniques : Apple maîtrise désormais l’ensemble du cycle

Apple a un pied dans les paiements depuis 2014, date de lancement d’Apple Pay. Et en août 2019 la firme de Cupertino a lancé l’Apple Card en partenariat avec Goldman Sachs. Avec l’acquisition de Mobeewave Apple devient donc également propriétaire de l’infrastructure côté commerçant requise pour accepter les règlements par carte. Désormais, Apple est présent sur le créneau des transactions électroniques sous toutes leurs formes : en tant qu’émetteur de cartes bancaires (avec l’Apple Card), en tant qu’intermédiaire côté détenteurs de cartes bancaires (avec Apple Pay) et maintenant aussi en tant qu’intermédiaire pour la réception de règlements clients par les commerçants. Les commissions générées par ces transactions sont essentielles pour firme dirigée par Tim Cook, qui s'efforce de diversifier ses sources de revenus pour réduire sa dépendance des ventes d'iPhone et dont le chiffre d’affaires au titre de « Services » croît d’année en année.

Cette acquisition est également significative parce que Mobeewave est le premier concurrent de Square, la célèbre start-up qui propose aux commerçants le même service, à la différence près que sa solution nécessite un petit appareil qui s’insère dans la fente dédiée aux écouteurs. Le client glisse ensuite la bande magnétique de sa carte dans ce petit appareil. La solution de Mobeewave est plus simple à utiliser (il suffit d’approcher la carte) et évite le recours aux transactions par bande magnétique, réputées peu sécurisées.


A découvrir