Un cadre sur dix pense que la croissance ne reviendra jamais en France

13 %
Pour 13% des cadres Français la croissance ne reviendra jamais en
France.

Eh non, les cadres ne sont pas à l'abri de la crise économique et ils la sentent passer. Et surtout ils n'ont plus guère d'espoir pour le futur à court terme, selon une enquête réalisée pour HEC, Le Figaro et France Inter. Publiée ce lundi 6 octobre 2014, montre que leur moral est au plus bas. Ils craignent que leur niveau de vie ne se dégrade dans les années à venir, comme il s'est déjà dégradé pour bon nombre de Français.

La croissance reviendra... dans 4 ans


Rien ne va plus chez les cadres. Le sondage montre une chute record des espoirs pour le futur même si un rayon de soleil s'immisce dans les nuages. La croissance reviendra... mais il va falloir attendre. 65% des cadres estiment qu'elle sera au rendez-vous dans trois ou quatre ans.


D'autres sont plus pessimistes : 37% estiment qu'il faudra attendre plus longtemps et ils sont même 13% à être défaitistes : la croissance ne reviendra plus en France.

Chômage en hausse et niveau de vie en baisse


Sur le chômage, le fer de lance du gouvernement depuis 2012, rien ne semble changer : en 2015, pour 76% des cadres, il devrait augmenter. L'Insee estime la même chose, d'ailleurs. Les plus optimistes, peu nombreux (7%) pensent qu'il pourrait baisser un peu. Mais le problème subsistera de toute manière.


Mais au-delà des questions sociétales et macroéconomiques, les cadres craignent pour leur niveau de vie. Ils sont 65% à penser qu'il va se dégrader, en hausse de 11% par rapport à mai 2014. C'est un record pour cette année 2014 qui n'atteint toutefois pas le niveau de juin 2013 lorsqu'ils étaient 71% à penser ainsi.

Qui sauvera la France ? pas le Président ni le gouvernement


Si la croissance revient, à court ou moyen terme, ce ne sera pas grâce à François Hollande ou au gouvernement d'après les personnes interrogées. Seuls 19% estiment que l'exécutif sera l'acteur de la reprise économique. Et ils croient encore moins à l'Europe : seuls 17% pensent qu'elle va jouer un rôle dans l'affaire.


Non, l'économie sera sauver par les PME : 45% des interrogés estiment que ce seront elles qui joueront un rôle majeur dans la reprise, de même qu'une amélioration générale de la situation économique internationale (43%).


Les grandes entreprises aussi ont leur rôle à jouer pour 26% des cadres.


A découvrir