Mutares opère un rapprochement stratégique entre Norsilk et 3T France, deux entreprises du groupe Donges

40 millions €
Norsilk réalise un chiffre d'affaires d'environ 40 millions d'euros.

La société d’investissement Mutares a annoncé, mercredi 29 juillet, la fusion de Norsilk, acteur majeur de la production de bois à destination des professionnels, avec 3T France, spécialiste de l’étanchéité des toitures terrasses. Le nouvel ensemble, propriété du groupe Donges (lui-même filiale de Mutares), entend devenir l’un des principaux acteurs dans la rénovation et l’isolation des bâtiments, un secteur en plein développement.

Un rapprochement qui offre des opportunités de croissance

Cette fusion va donner naissance à un acteur majeur de la filière bois, toiture et étanchéité. Elle vise à mettre en commun des expertises complémentaires, dans l’usinage, l’étanchéité et le traitement du bois, à développer des synergies avec le monde de la toiture, notamment sur le plan commercial où les réseaux de distribution sont différents, et créer ainsi des opportunités nouvelles de développement dans les chantiers de rénovation comme dans le neuf.

Aujourd’hui Norsilk emploie 120 personnes pour un chiffre d’affaires d’environ 40 millions d’euros. Après la fusion, le nouvel ensemble comptera une dizaine de collaborateurs commerciaux en plus et un chiffre d’affaires cumulé de près de 50 millions d’euros.

« Ce rapprochement, basé sur une envie mutuelle de développement, est très prometteur. Il nous permet d’une part, de renforcer nos expertises et d’accroître notre présence sur le marché en offrant des solutions novatrices à nos clients et d’autre part, de bénéficier de nouvelles opportunités de contacts et de débouchés. Un regroupement de ce type bénéficiera à l’ensemble de nos clients » a déclaré Sébastien Cossin, ingénieur ESB et Président Directeur Général de Norsilk depuis début 2020.

La nouvelle structure pourra s’appuyer sur le groupe Donges qui fait office de plateforme d’investissements pour Mutares dans le domaine de la construction. L’entreprise est l’un des principaux fournisseurs européens de ponts et constructions en acier, systèmes de toitures et façades. Elle regroupe aujourd’hui plusieurs marques renommées (parmi lesquelles Norsilk, Kalzip ou encore Nordec) aux offres de services complémentaires, ce qui doit permettre de nouveaux développements, notamment à l’international.

Un rapprochement qui succède à une phase de relance

Acquise par Mutares en 2015 au Groupe finlandais Metsä wood, la société Norsilk souffrait d’un déficit de rentabilité malgré son savoir-faire industriel reconnu dans la filière bois.

Depuis, avec le support humain et l’investissement financier de Mutares, Norsilk a engagé un plan de transformation ambitieux qui a notamment conduit l’entreprise, sous l’impulsion d’une nouvelle équipe de management, à rationnaliser sa gamme de produits, à optimiser ses stocks, à relocaliser ses bureaux, et à se doter d’outils de pilotage performants. Ces évolutions ont été menées dans le cadre d’un dialogue constant et ouvert avec le personnel et le CSE.

Cette transformation a conduit Norsilk sur le chemin du succès puisqu’en 2020, pour la première fois depuis plus de 7 ans, et malgré une conjoncture économique particulièrement difficile, l’entreprise dégage un résultat net positif. « Les projets de relance menés conjointement par Mutares et l’équipe de Norsilk au cours des dernières années ont été nécessaires à la survie de l’entreprise qui repose désormais sur une plateforme fiable et solide, primordiale pour son développement. A titre d’exemple, Norsilk accélère aujourd’hui son retour dans le secteur des grandes surfaces de bricolage. Cette fusion c’est aussi de nouvelles opportunités et perspectives de carrière pour les équipes en place dont les emplois sont désormais sécurisés » précise Sébastien Cossin.

« Norsilk est le parfait exemple de ce que nous cherchons à atteindre avec les sociétés dans lesquelles nous investissons : mettre en place une équipe de direction motivée et compétente, l’aider à définir et mettre en oeuvre un nouveau positionnement, une stratégie de relance ambitieuse et un plan industriel ainsi que des outils de gestion performants, puis accompagner l’entreprise notamment sur le plan financier. Après l’intégration à Donges Groupe en 2019, cette nouvelle étape doit permettre à Norsilk de s’inscrire dans un cycle de croissance à long terme » a déclaré Philip Szlang, Président de Mutares France.

Une relance également saluée par les représentants du personnel de l’entreprise, dont Francis Davoine représentant CGT chez Norsilk : « Au vu des bons résultats de début 2020, lorsque nous regardons d’où nous sommes partis en 2015 et les quatre années difficiles par lesquelles les salariés sont passés, il y a de quoi être satisfait pour l’entreprise et son futur même si je reste très vigilant pour l’avenir.» précise-t-il.


A découvrir