Mutuelles santé : des écarts de tarifs importants selon les départements

444 euros
Pour un couple de seniors résidant à Paris, une mutuelle à garanties
renforcées coûtera 444 euros plus cher que pour un couple de seniors
résidant dans le Cher (2.834 euros contre 2.390 euros).

Face à leur mutuelle santé, tous les Français ne sont pas logés à la même enseigne. Pour un même profil et de mêmes besoins, des écarts de tarifs importants (jusqu’à 400 euros) s’observent en effet selon le département où l’on réside, apprend-on d’une étude du comparateur Meilleureassurance.

Mutuelles senior : le Cher, l’Indre-et-Loire et l’Eure-et-Loir en tête des départements les moins chers

Pour souscrire une mutuelle santé, mieux vaut ne pas habiter en région parisienne. Le constat se vérifie pour tous les profils, mais encore plus pour les couples de seniors (garanties renforcées) : l’écart de tarif par rapport à la moyenne nationale (2.560 euros par an) est de +273 euros à Paris, +255 euros dans les Hauts-de-Seine, +211 euros dans le Val de Marne et de +193 euros en Seine-Saint-Denis. L’Hérault (+190 euros), le Pas-de-Calais (+171 euros) et les Alpes-Maritimes (+165 euros) font également office de départements chers. À l’autre bout du spectre, il y a des départements peu chers comme l’Eure (-159 euros), l’Eure-et-Loir (-165 euros), l’Indre-et-Loire (-168 euros) ou encore le Cher (-171 euros).

Pour une famille, un contrat (garanties classiques) coûte 1.052 euros par an en moyenne. Les écarts sont moins importants mais existent tout de même : +93 euros par rapport à la moyenne nationale à Paris, +89 euros dans les Hauts-de-Seine et +86 euros dans les Alpes-Maritimes. Quant aux jeunes salariés, un contrat coûtera 300 euros par an en moyenne, Paris et les Alpes-Maritimes se distinguant par les tarifs les plus élevés (+23 euros), tandis que les tarifs les plus avantageux sont proposés dans l’Orne (-9 euros) et en Saône-et-Loire (-9 euros).

Sécurité sociale spécifique oblige, la Moselle, le Haut-Rhin et le Bas-Rhin sont particulièrement peu chers

Quant à la Moselle, le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, grâce à leur régime de sécurité sociale spécifique, les habitants de ces départements sont les seuls à bénéficier de tarifs inférieurs à 2.000 euros par an. Dans le Haut-Rhin, un contrat sera ainsi 842 euros moins cher par rapport à la moyenne nationale pour un couple de seniors, 330 euros moins cher pour une famille et 94 euros moins cher pour un jeune salarié.

Globalement, « les écarts de tarification sont le reflet de spécificités géographiques tant en matière de prix pratiqués que de santé », explique Fabien Soccio, expert assurance de Meilleurtaux, la maison mère de Meilleureassurance. En clair, non seulement les soins coûtent plus cher dans les grandes agglomérations, mais dans certains départements les habitants ont aussi des besoins en soins plus importants en raison de facteurs locaux qui peuvent avoir un impact négatif sur la santé.


A découvrir