Noël : ce sont les femmes et les jeunes qui vont offrir le plus de cadeaux

252
Le budget moyen des cadeaux est redescendu à 242 euros en moyenne.

Les Français ne se trouvent pas tous aussi doués pour faire des cadeaux de Noël, selon leur âge, sexe ou situation géographique. A en juger par les résultats d’une étude OpinionWay, réalisée pour PriceMinister-Rakuten, il semblerait que le Père Noël soit une jeune femme provinciale cette année !

Un rapport variable aux cadeaux

Afin de continuer à suivre les évolutions des comportements des Français à Noël, PriceMinister-Rakuten a demandé à OpinionWay de réaliser une étude sur leur rapport aux cadeaux, qu'il s'agisse d'en offrir ou d'en recevoir, qu'ils soient neufs ou de seconde main. 

Les Français ont un peu moins d'argent pour les cadeaux cette année, les seniors étant les plus généreux côté budget : 37% des Français prévoient de faire entre 100 et 300€ de cadeaux en tout, hommes et femmes à égalité. 

Le prix moyen d'un cadeau est plus élevé pour les hommes : 48,2% que pour les femmes : 38,7%, avec une moyenne de 43,2%. Les seniors sont les plus généreux avec un prix moyen de 58€ par cadeau. 

Le budget moyen des cadeaux a baissé : il est redescendu à 242€ en moyenne, en-dessous du niveau de 2015 : 251€, alors qu'il avait augmenté en 2016 : 288€. Il s'élève en moyenne à 266,60€ pour les hommes et à 220,30€ pour les femmes. Les seniors vont dépenser plus que tout le monde : 324,90€ en moyenne. Mais ce ne sont pas eux qui vont faire le plus de cadeaux, il semble donc qu'ils vont faire des cadeaux plus chers.

Les femmes et les jeunes particulièrement généreux

Ce sont les femmes qui font le plus de cadeaux, pour 34% contre 31% pour les hommes. La plus forte moyenne se situant entre 5 et 9 cadeaux. Et quand on regarde la tranche d'âge, on constate que ce sont les 25-34 ans qui vont faire le plus de cadeaux : 37% entre 5 et 9 cadeaux, et 34% 10 cadeaux et plus.

Autre enseignement de l’étude : entre les cadeaux neufs ou de seconde main, le marché de Noël change de repères. Recevoir un cadeau de seconde main est plus rentré dans les mœurs que de l'offrir, les Français sont globalement moins gênés d'en recevoir, surtout les femmes, les jeunes entre 18 et 35 ans et les personnes habitant en province. 

Enfin, les Français se trouvent assez doués pour faire des cadeaux, et en particulier les femmes : 69% d’entre elles trouvent qu'elles sont douées pour dénicher de « bons » cadeaux (contre seulement 55% des hommes), c’est-à-dire qui soient à la fois d'un bon rapport qualité/prix, originaux, personnalisés et qui plaisent. 


A découvrir

Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.