La France compte 900 000 pauvres supplémentaires depuis la crise de 2008

Entre 2008 et 2011, les 10% les plus fortunés ont vu leurs revenus
progresser en moyenne de 5%, tandis qu'ils ont baissé de 4% pour les
10% les plus pauvres.

14,3% de la population, soit 8,7 millions de personnes, vivent désormais sous le seuil de pauvreté en France, c'est-à-dire avec moins de 977 euros par mois... Selon l'étude de l'Insee parue aujourd'hui sur les niveaux de vie en 2011, la pauvreté s'immisce dans un nombre croissant de foyers depuis la crise de 2008. Cela faisait depuis 1997 qu'elle n'avait été aussi répandue. C'est bien simple : le niveau de vie des plus modestes diminue pour la troisième année consécutive.

De plus en plus de pauvres... 


Depuis le début de la crise en 2008, ce sont près de 900 000 personnes, hommes, femmes, enfants, vivant dans l'Hexagone qui ont basculé dans la pauvreté et dans ses corollaires récurrents : habitat indigne, surendettement, mauvaise alimentation, décrochage social... Parmi eux, des chômeurs, mais aussi des jeunes âgés de 18 à 29 ans et de plus en plus de travailleurs pauvres qui n'arrivent pas, malgré leur salaire, à joindre les deux bouts. En revanche, on compte moins de retraités pauvres.

... mais aussi d'inégalités depuis la crise 


Mais avec la crise, tout le monde ne s'appauvrit pas loin de là, et c'est tant mieux. Mais du coup, les inégalités se creusent. En 2011, les 10% les plus aisés ont eu un niveau de vie 3,6 fois plus élevé que les 10% les plus pauvres (contre 3,5 fois plus en 2010, et 3,4 fois plus en 2009). Ils gagnaient en moyenne 37 450 euros par an, contre seulement 10 530 euros pour les 10% les plus modestes.

 

Faible revalorisation du smic, flambée du chômage, des CDD et des embauches à temps partiel d'un côté, augmentations de salaires indexées voire supérieures à l'inflation et dynamisme des revenus du capital de l'autre : pas étonnant que les écarts se creusent.


A découvrir

Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.