[Best Of] Incendie de Notre-Dame de Paris : le point sur les réactions et les dons

90 %
L'ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon propose de
rendre les dons pour la reconstruction du Notre-Dame de Paris
déductibles à hauteur de 90%.

Cet article initialement publié le 16 avril 2019 vous est proposé en « Best-of » pendant l’été 2019. Lors de sa première publication il a été consulté par 8794 lecteurs.

Les réactions se multiplient après l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019, de nombreuses personnalités à travers le monde exprimant leur tristesse et leur solidarité. Les dons qui seront faits pour sa reconstruction seront quant à eux exonérés à hauteur de 66%.

Notre-Dame de Paris : les messages de solidarité affluent des quatre coins du monde

L’ampleur des dégâts reste toujours inconnue, après l’incendie qui a ravagé le Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019. Les trésors de cette cathédrale, à savoir la couronne d'épines et la tunique de Saint Louis, ainsi que plusieurs autres œuvres majeures, ont pu être sauvées et mises à l’abri en lieu sûr.

Le monde politique et catholique n’a pas tardé à réagir. « Notre-Dame de Paris est un symbole de notre patrimoine qui a traversé toutes les épreuves », a déclaré Franck Riester, le ministre de la Culture. « Cette cathédrale est celle de tous les Français, croyants ou non. C’est notre histoire commune », a renchéri sur Twitter l’Abbé Grosjean, prêtre du diocèse de Versailles. Bernard Ginoux, évêque de Montauban, a pour sa part évoqué « une tragédie non seulement pour l'Église Catholique mais pour la culture et le patrimoine ». Monseigneur Marc Aillet, évêque du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron, a lui aussi tenu à insister sur la signification universelle du Notre-Dame de Paris : « Notre-Dame, symbole fort de la foi catholique de notre pays, suscite un grand mouvement d'unité qui dépasse les frontières de l'Église ». Les messages de solidarité affluent également de l’étranger, le Premier ministre portugais António Costa, la maire de Gda?sk Aleksandra Dulkiewicz, la maire de Barcelone Ada Colau, le mare de Pittsburgh Bill Peduto et la maire de San Francisco London Breed, entre autres, ayant tous exprimé leur tristesse et leur soutien.

Notre-Dame de Paris : les dons sont déductibles à hauteur de 66%

Alors que Notre-Dame de Paris était encore en flammes, la Fondation du Patrimoine a lancé sur son site Internet une collecte pour la reconstruction de la cathédrale. Pour rappel, les dons sont déductibles de l'impôt sur le revenu des personnes physiques à hauteur de 66% et dans la limite de 20% du revenu imposable. Pour les personnes assujetties à l'impôt sur la fortune immobilière, les dons sont déductibles à hauteur de 75% et dans la limite de 50 000 euros.

L’ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon a pour sa part appelé les pouvoirs publics à décréter le Notre-Dame de Paris « trésor national », de façon à ce que les dons faits pour sa reconstruction bénéficient de la réduction d’impôt de 90%, prévue par la loi sur le mécénat dite loi Aillagon.


A découvrir