Nouvelle enquête de la Commission européenne sur Amazon

10 %
L'éventuelle amende de la Commission européenne pourrait se monter à
10% du chiffre d'affaires d'Amazon.

La Commission européenne lance une enquête approfondie sur la collecte de données pratiquée par Amazon concernant les clients des vendeurs qui passent par le Marketplace du géant du commerce en ligne.

Pendant plusieurs mois, les services de la Commission européenne ont examiné la manière dont Amazon collectait les données des consommateurs qui achètent des produits chez les vendeurs indépendants qui utilisent le Marketplace de l'entreprise. Cette plateforme mise en place par Amazon permet à ces revendeurs tiers d'écouler leurs produits auprès des utilisateurs de la boutique en ligne. Amazon attirant beaucoup d'internautes, c'est un atout considérable pour un vendeur indépendant… mais le mastodonte du e-commerce doit respecter les règles du jeu. 

La collecte et l'exploitation des données dans la ligne de mire

Le principal reproche de Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la Concurrence, est qu'Amazon collecte « en permanence des informations sur les activités exercées sur sa plateforme ». L'entreprise américaine est donc en mesure d'exploiter ces données pour « faire ses propres calculs » et déterminer les besoins et les envies des consommateurs. Pour éventuellement y répondre, mettant sur la touche les vendeurs indépendants.

Une enquête de plusieurs mois

Bruxelles prévient néanmoins que cette enquête approfondie, qui intervient après une enquête préliminaire, ne préjuge pas des éventuelles amendes qui pourraient être infligées à Amazon. Néanmoins, si sanction il y a, elle pourrait se monter à 10% du chiffre d'affaires de l'entreprise. En 2017, Amazon avait déjà été condamné par la Commission européenne à rembourser 250 millions d'euros au Luxembourg pour des avantages fiscaux indus.


A découvrir