La Nuit aux Invalides, le grand spectacle de retour cet été à Paris

1,2 million €
Le budget du nouveau spectacle de La Nuit aux Invalides est de 1,2
million d'euros.

La vie culturelle s’amenuise singulièrement à Paris durant l’été, heureusement on pourra compter sur le désormais rituel spectacle vidéo projeté dans la grande cour des Invalides.

C’est désormais devenu un spectacle incontournable au cœur de l’été parisien, La Nuit aux Invalides revient pour sa sixième saison. D’année en année, le succès ne se dément pas, et cette fois la scénographie se concentre sur le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale : "1918, la naissance d’un nouveau monde".

Son créateur, Bruno Sellier, possède un talent évident pour incarner, avec la vidéo, la musique et la voix, les moments forts de l’histoire dans des lieux patrimoniaux uniques. On se rappelle son magnifique spectacle Notre Dame de cœur à Paris en novembre 2017 et cet été, outre Paris, on pourra le voir au Mont-Saint-Michel et à Carcassonne.

Aux Invalides, "1918, la naissance d’un nouveau monde" fait appel à des lasers 4K dernière génération qui offrent une netteté d’image remarquable, il s’agit d’une production aux moyens conséquents, le budget s’élève à 1,2 million d’euros. Pendant les 45 minutes du spectacle, on est saisi par les tumultes de la Grande Guerre, l’émotion est vraiment palpable.

Par rapport à l’année précédente, il nous semble que les images d’archives sont plus nombreuses, et ce au détriment des animations, ce qui constitue pourtant la plus-value de ce spectacle, alors que ces images ont déjà été vues maintes fois à la télévision ; c’est un petit regret. On aimait aussi, la saison dernière, parcourir plusieurs siècles d’histoire de Paris, alors que cette fois tout est concentré sur la Grande Guerre ; mais soit, c’est un choix.

Quoi qu’il en soit la qualité du spectacle impressionne. La Nuit aux Invalides a lieu du 27 juin au 1er septembre, 4 soirs par semaine (du mercredi au samedi), avec en option (il faut réserver rapidement) une visite nocturne aux chandelles de l’église du Dôme, un autre moment magique.


A découvrir

Philippe Herlin

Philippe Herlin est économiste, Docteur en économie du Conservatoire National des Arts et Métiers, il a publié plusieurs ouvrages chez Eyrolles et rédige des chroniques hebdomadaires pour Goldbroker.

Il écrit tous les vendredis un article sur l'art et la culture vus à travers l'économie, et intervient ponctuellement sur d'autres sujets.

Son site : philippeherlin.com.