Numéro DUNS : ce qu'il faut savoir sur le SIRET international

Ce qu'il faut savoir sur le numéro DUNS

Entrepreneur, si vous souhaitez étendre votre activité aux marchés étrangers ou traiter avec de grands noms tels qu'Apple ou Google, vous devrez vous procurer un numéro DUNS. Ce système d'immatriculation international se présente comme le seul dispositif valide, sorte de SIRET en-dehors des frontières de l'Hexagone. On vous dit tout à son sujet au fil de cet article.

De quoi s'agit-il ?

En France, le numéro de SIRET, ou Système d'Identification de Répertoire des Etablissements, est attribué à chaque entreprise dès sa création. Ce dispositif n'est cependant reconnu que dans les limites du territoire. Pour les sociétés qui souhaitent internationaliser leur activité, il est indispensable de faire la demande d'un numéro DUNS.

Il s'agit d'un code à 9 chiffres attribué aux personnes morales par l'agence de notation américaine Dun & Bradstreet (D&B), et ce depuis plus de 45 ans. Ajoutant de la clarté et de la transparence aux rapports entre les entreprises, ce dispositif répertorie chacune d'entre elles ainsi que ses filiales.

Les entités concernées sont les sociétés à statut juridique (SA, SARL, SAS...), leurs établissements secondaires, les professions libérales, les organes à but non lucratif ou gouvernementaux. Plus d'informations en visitant ce lien.

Les grandes puissances émergentes asiatiques telles que la Chine et l'Inde, mais aussi la Corée, des nations d'Amérique du Sud  comme le Brésil ou encore les pays les plus récemment entrés au sein de l'Union européenne, ont tous contribué à gonfler le nombre d'entités aujourd'hui répertoriées par ce système. Désormais, c'est plus de 250 millions d'entreprises à travers 224 pays qui se sont vus attribuer leur numéro DUNS.

Existe-t-il une alternative au numéro DUNS ?

Il n'existe pas de véritable alternative à ce système. Le fait est que D&B dispose d'un quasi-monopole sur le secteur. Une situation qui commence d'ailleurs à poser problème, notamment aux Etats-Unis. En effet, pour recenser les entreprises bénéficiaires de fonds fédéraux, le GSA (Global Services of Administration) traite depuis des décennies avec D&B. Mais le coût de ce service est passé d'1 million à 19 millions de dollars par an en 10 ans, entre 2002 et 2012.

Les concurrents potentiels de l'agence de notation estiment que cette dernière bénéficie d'un avantage relativement injuste, alors même que le numéro DUNS présente progressivement certaines limites. Ainsi, des sociétés ayant pris de l'ampleur et développé leur activité dans de nombreux nouveaux secteurs se retrouvent avec plus d'une centaine d'immatriculations différentes. Il devient donc d'autant plus difficile de les répertorier efficacement au sein même des Etats-Unis.

Si d'autres solutions sont en cours d'étude, changer de dispositif coûterait tout simplement trop cher. Ces identifications existent désormais partout dans le monde, et les difficultés techniques qu'engendrerait une transformation globale des immatriculations seraient très difficiles à surmonter. D'autant qu'il s'est rendu presque indispensable au fil des décennies.

Un panel de possibilités

Grâce à lui, en tant que chef d'entreprise, vous disposez d'un grand nombre d'atouts qui feront toute la différence au cours du développement de votre activité :

- Vous trouvez toutes les informations relatives aux impayés et aux scores de défaillance. Vous êtes donc en mesure de prendre vos décisions en pleine connaissance du degré de fiabilité de vos interlocuteurs.

- La définition des économies réalisables gagne en clarté, puisque les prospects et les clients sont plus facilement identifiables. Il en va de même pour votre propre entreprise, pour qui le DUNS Number se présente comme un gage de sérieux et simplifie la tâche aux partenaires commerciaux.

- Vous serez capable de mieux appréhender vos relations commerciales et d'améliorer votre pouvoir de négociation. Ce système permet en effet de clarifier la véritable organisation hiérarchique d'un groupe ou bien les éventuelles participations croisées liant deux compagnies entre elles. Ainsi, certains entrepreneurs se rendent parfois compte qu'un fournisseur appartient au même groupe qu'un de ses clients.

L'obtention du numéro DUNS est obligatoire pour travailler avec certaines entreprises américaines. Dans le cas d'Apple, pour devenir développeur de programme et vendre votre propre application sur le store, il vous sera demandé de le communiquer.  

Les moyens de l'obtenir en France

Pour obtenir votre numéro DUNS en France, vous avez la possibilité de passer directement par Manageo.

Cette société fait partie du groupe Altares, né du rapprochement entre D&B France et la Base d'Informations Légales. De fait, elle est le seul organisme officiel français en mesure de vous attribuer votre propre DUNS Number. Il vous suffit de posséder un pass premium, qui vous donnera par ailleurs accès aux informations de toutes les entreprises du pays.

De plus, elle s’engage à vous délivrer votre immatriculation de manière instantanée, ce qui représente un gain de temps considérable.


A découvrir