Omoda et ses chaussures arrivent en France avec le lancement d'omoda.fr

Le détaillant néerlandais de chaussures Omoda poursuit son expansion. L'entreprise familiale néerlandaise, riche d'une histoire de plus de 125 ans, démarre en 2021 avec le lancement d'une boutique en ligne en France : www.omoda.fr.

L'année dernière, Omoda a également ouvert une boutique en ligne au Danemark. Après quoi, il est rapidement devenu évident que le pays de la mode devrait être la prochaine étape pour cette grande marque.

Deuxième fois en France

Peut-être vous souvenez vous que la marque Omoda était déjà active en France, notamment de 2012 à 2015. "À cette époque, nous n'avions pas l'expérience et les capacités nécessaires pour l'aventure française", explique Jill Boonstra, responsable de la croissance internationale chez Omoda. "Après 2015, nous avons commencé à optimiser et surtout à apprendre. Grâce à cela, nous avons maintenant un meilleur contrôle de toutes nos boutiques en ligne étrangères et nous sommes prêts pour un nouveau départ en France".

Pourquoi la France ?

Selon Mme Boonstra, le choix de la France est évident. "Bien sûr, nous tenons à apporter notre passion pour les chaussures dans un pays où la mode joue un rôle si important. En outre, la France est un marché très intéressant. En raison de sa taille, c'est un pays parfait pour tester diverses activités de marketing en ligne. Nous sommes impatients de donner à nos futurs clients français cette sensation spéciale Omoda". Les commandes d'Omoda seront expédiées en France par Bpost / Colissimo.

Prochaines étapes

Fin 2019, Omoda a annoncé son ambition de s'étendre à l'international, notamment en Scandinavie. "Mais avec le lancement du .fr, il est maintenant temps de faire une pause. Notre objectif est de donner à nos boutiques en ligne en Belgique, en Allemagne, en Autriche, au Danemark et en France l'espace et le temps de se développer, ce qui nous oblige à faire des efforts pour optimiser ces marchés. C'est donc là que se situe notre priorité internationale pour l'année à venir", déclare Mme Boonstra.


A découvrir